LES 12 TRAVAUX D’HERCULE (OU PRESQUE)

Une comédie trépidante dans laquelle Hercule souhaite regagner son honneur perdu et Thésée soulever un rocher pour devenir un grand roi. Trois des douze travaux sont mis en avant : le «somptueux » taureau de Minos, le « carnivore » roi des oiseaux du lac Stymphale et le « monstrueux » Cerbère des enfers.

D ’ALE X I S CONSOLATO E T SARAH GABRIELLE
M I S E  E N  S C È N E SARAH GABRIELLE
AVEC
JOËLLE LÜTHI (THÉSÉE)
ALE X I S CONSOLATO (HERCULE )
J ACQUES COURTÈS (HÉRA, CHONNIDAS , H A D È S , LE COMMANDANT DES OISEAUX)
ALEXANDRE LEVASSEUR O U YAN RICHARD ( E U RYSTHÉE, LE TAUREAU, CERBÈRE)

Nouvelle création de la Compagnie du Théâtre Mordoré : LES DOUZE TRAVAUX D’HERCULE… OU PRESQUE,  fort de son immense succès depuis sa première le 13 septembre, est finalement prolongé jusqu’au 11 février 2018 !

Le spectacle joue donc les prolongations au Théâtre du Lucernaire (53 Rue Notre-Dame des Champs – 75006 PARIS), les mercredi et samedi à 15h00 et le dimanche à 11h00 (du mardi au dimanche à 15h00 pendant les vacances scolaires de Noël.) 

TELERAMA

Cette adaptation résolument burlesque de quelques épisodes de la mythologie grecque laisse poindre, sous les effets comiques, le récit d’un parcours initiatique. Celui du héros, qui incarne la force physique, et celui du petit Thésée, qui représente l’intelligence cultivée. Chacun des personnages (belle galerie fort bien interprétée) possède force et faiblesse, ce qui permet à ceux qui s’entraident (les héros) de triompher. Un spectacle qui sait surprendre et séduire. Françoise Sabatier-Morel

 

Les Douze travaux d'Hercule (ou presque)

LE SPECTACLE
Il était une fois, en Grèce, au cours du VIème siècle avant Jésus Christ, un héros, l’enfant d’un dieu et d’une mortelle, du nom d’Hercule. Il eut le malheur de faire une terrible bêtise. Pour être pardonné, les dieux lui ordonnèrent de réaliser une série de travaux tous plus difficiles les uns que les autres.

Notre histoire commence alors qu’Hercule vient d’achever son troisième travail, et retourne voir son commanditaire : Eurysthée, le Roi de l’Argolide, pour connaître la suite de sa tâche.
Dans une comédie trépidante, Hercule va nous montrer comment regagner son honneur perdu et Thésée comment soulever un rocher pour devenir un grand roi. Dans la mythologie grecque, nous avons choisi de nous attarder sur trois des douze travaux: le « somptueux » taureau de Minos, le «carnivore» roi des oiseaux du lac Stymphale et le « monstrueux » Cerbère des enfers.

Note d’intention de Sarah Gabrielle, la metteure en scène
Il n’est pas besoin de rappeler la place importante que tient la mythologie dans notre conscience collective. C’est avec un délice non dissimulé que la Cie du théâtre Mordoré s’attaque aujourd’hui à ce monument incontournable qu’est le mythe d’Hercule !
Fidèles à notre ligne artistique, cet incroyable personnage nous offre l’occasion de remettre en chantier la problématique qui nous tient tant à coeur : le parcours initiatique à travers les multiples rencontres qu’il génère et les différentes épreuves dont il faut triompher.
Dans notre adaptation des douze travaux d’Hercule, nous avons choisi de mettre en scène aussi le jeune Thésée qui va devoir apprendre de son cousin et mentor Hercule, en l’assistant dans ses folles aventures, et en éclairant la force physique de ce dernier par son intelligence et sa culture. Finalement chacun aura à apprendre de l’autre pour venir à bout des épreuves
imposées par la dangereuse déesse Héra (qui tient lieu de marâtre) et le veule roi Eurysthée ! En effet, c’est en augmentant sa part d’humanité à travers le jeune Thésée, que le demi-dieu Hercule, le bâtard de Zeus, l’emporte sur les dieux tous puissants. Tous deux nous montrent que l’honneur, l’intégrité et l’amitié peuvent venir à bout de la tricherie et la mauvaise foi même d’un roi, même d’un dieu.
Notre spectacle se veut avant tout une comédie décalée qui puise ses références dans notre XXIe siècle et qui se délecte d’anachronismes. Cette adaptation loufoque nous permet de jouer des différents temps du théâtre : le temps de l’intrigue, et celui de la représentation, commençant comme un péplum et glissant, au gré des scènes, de l’Antiquité à notre temps, pour
mieux entendre leur résonance et en rire.
Les quatre comédiens nous entrainent grâce au foisonnement des personnages qu’ils interprètent (Thésée, Chonnidas, Hercule, la déesse Héra, le Roi Eurysthée, le taureau de Minos, Le roi des oiseaux du lac Stymphale, le Cerbère des enfers, Artémis, …) dans une comédie trépidante dans laquelle Hercule va nous montrer comment regagner son honneur perdu et
Thésée comment soulever un rocher pour devenir un grand roi.

Nous avons choisi dans les douze travaux d’Hercule de la mythologie grecque, de nous attarder sur trois d’entre eux : le « coquet » taureau de Minos, le « calculateur » roi des oiseaux du lac et le « tout doux » Cerbère des enfers.
Comme toujours dans nos créations, la lumière et le son tiennent une place importante et nous permettent de passer d’un palais, à une chambre d’enfant, à un bateau faisant route vers la Crête, à un champ, à un lac ou encore aux enfers, avec la complicité des personnages, qui régulièrement, se rendent compte et nous rappellent que nous sommes au théâtre… Jouant ainsi d’une mise en abîme métaphysique, poétique et drôle.
Notre spectacle se veut coloré, échevelé, poétique et légendaire, il s’adresse à tous les enfants en quête d’aventure, de héros, et à tous les adultes qui n’ont pas oublié qu’ils sont d’anciens enfants.

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
De beaux rendez-vous en 2018  !
 Chers adhérents, chers amis, Notre association vous envoie ses meilleurs vœux pour 2018 ! Vous savez que nous sommes fiers de l’histoire de la MCH, de son aventure,
Deux films  russes émouvants sur le pouvoir…de la voix.
Le Festival du film russe à Honfleur du 21 au 26 novembre 2017 offre de belles découvertes. Deux films émouvants sur le pouvoir de la
La mort de Johnny Hallyday est l’occasion de relire l’article qu’avait publié Claudie Challier*, sous le pseudonyme Iseult , dans Encrage, revue culturelle havraise.  On
Cirque Plume, “La dernière saison”
Avec le cirque Plume, il me faut assumer mon inconditionnalité… Dimanche après-midi, je suis sortie du Volcan en total ravissement, malgré la bruine et le reste
Art et litiges– 10mn chronique, sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH  
Ne croyons pas que les milieux de l’art sont des endroits paradisiaques de beauté, de calme et d’enchantements dus à la création et à la
Eau et pluie – 10mn chronique, sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH 
Active poetry, Ewa Partum, détail Vous rappelez-vous vos années de CE2 et ce petit schéma représentant le cycle de l’eau ? Personnellement, j’en ai gardé un

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...