L’édito de La Terrasse, avant le festival d’Avignon, est révélateur de nos curiosités.

Dans le journal La Terrasse, Agnès Santi relevait l’appétit des artistes et des spectateurs pour la culture, alors même que le politique s’en détourne.

« Etrange paradoxe ! L’ambition politique pour  la culture fléchit, alors même que la culture rassemble, dynamise l’économie, fabrique du lien social, distingue chacun dans sa singularité créatrice, encourage l’ouverture et dénonce l’enfermement – autant de domaines d’action qui agitent de façon aiguë les politiques depuis les attentats de janvier. Elle fléchit, alors même que les artistes n’ont pas perdu le désir ardent de créer et que les spectateurs n’ont pas perdu le goût de la découverte, du plaisir esthétique et de l’enrichissement de la pensée. Les baisses budgétaires affaiblissent les collectivités territoriales. Pourtant le succès du Festival d’Avignon est la preuve éclatante de la nécessité d’une politique culturelle ambitieuse. Il rappelle à nos élites politiques que la culture et cette fameuse “exception culturelle“ si française participent pleinement à ce qui définit la République, et constituent une incomparable richesse, pas seulement comptable, pour notre pays.

Déclenchés par une idéologie meurtrière qui s’apparente à la logique nazie et au délire de l’Inquisition, qu’il faut combattre par tous les moyens possibles, les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher ont tragiquement mis en lumière les fractures de notre société, à l’œuvre depuis plusieurs années déjà. Il apparaît d’autant plus impératif de promouvoir fortement l’éducation, et la culture, à la fois ferment identitaire et reconnaissance de l’altérité.(…)

Plus que jamais, les artistes réfléchissent à l’état du monde. Les représentations qu’ils créent s’inscrivent contre le renoncement et pour la possibilité d’un avenir meilleur. Pour notre joie de spectateur aussi. « 

 

 

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Portrait fragmenté
George Sand, Aurore Dupin, fragments d’intimité Isabelle Krauss est George Sand. On connait la romancière auteure de plus de soixante-dix romans, cinquante volumes d’oeuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques. Aurore Dupin est devenue George Sand. A une époque où les femmes étaient sous la tutelle d’un
L’Histoire en chansons
Chat noir Ces comédiens, chanteurs, danseurs sont alertes, vifs, souvent drôles. Ils ont étudié précisément les documents, et composent une reconstitution historique. Ils nous invitent à pousser la porte d’un cabaret mythique Le Chat noir ouvert par Rodolphe Salis entre 1882 et 1897. Le créateur applique une nouvelle formule avec poètes, musiciens, chansonniers, peintres. Fantaisie,
Dieu est un chômeur de plus
Le CV de Dieu Le choix des comédiens est capital. C’est une lapalissade, mais si Dieu n’était pas interprété par JF. Balmer, la pièce de Jean-Louis Fournier n’aurait pas la même saveur.  On l’a vu au cinéma, à la télévision, au théâtre. Il a joué Louis XVI, Richard Wagner, Henry IV, Racine, Malesherbes, Georges Pompidou…C’est
Le comédien est un boxeur
L’effort d’être spectateur Pendant un long moment Pierre Notte a des gants de boxe : une sorte de Prométéo à la Rodrigo Garcia, mis en scène par François Berreur,  vu au Volcan, au Havre, il y a plusieurs années. Prométéo, le Titan qui a donné l’art aux hommes  : « Comme le boxeur, qui se relève
L’homme qui a des amis n’est pas un raté
La vie est belle On pourrait s’étonner qu’une compagnie adapte au théâtre le film La vie est belle de Franck Capra, avec James Stewart, d’après The greatest Gift, une nouvelle de Philip Van Doren Stern. Ce film d’après-guerre, 1946, est devenu un classique projeté à Noël, adoré par les américains et par les cinéphiles. La
Une rencontre
Une chambre en attendant Son fils est parti « faire le djihad ». Il a 20 ans. Depuis, son père dit qu’il est parti en voyage. Dans une chambre d’hôtel à la frontière turco-syrienne, il attend, son fils l’a appelé pour rentrer. Il est venu et il tourne en rond.               

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...