L’édito de La Terrasse, avant le festival d’Avignon, est révélateur de nos curiosités.

Dans le journal La Terrasse, Agnès Santi relevait l’appétit des artistes et des spectateurs pour la culture, alors même que le politique s’en détourne.

“Etrange paradoxe ! L’ambition politique pour  la culture fléchit, alors même que la culture rassemble, dynamise l’économie, fabrique du lien social, distingue chacun dans sa singularité créatrice, encourage l’ouverture et dénonce l’enfermement – autant de domaines d’action qui agitent de façon aiguë les politiques depuis les attentats de janvier. Elle fléchit, alors même que les artistes n’ont pas perdu le désir ardent de créer et que les spectateurs n’ont pas perdu le goût de la découverte, du plaisir esthétique et de l’enrichissement de la pensée. Les baisses budgétaires affaiblissent les collectivités territoriales. Pourtant le succès du Festival d’Avignon est la preuve éclatante de la nécessité d’une politique culturelle ambitieuse. Il rappelle à nos élites politiques que la culture et cette fameuse “exception culturelle“ si française participent pleinement à ce qui définit la République, et constituent une incomparable richesse, pas seulement comptable, pour notre pays.

Déclenchés par une idéologie meurtrière qui s’apparente à la logique nazie et au délire de l’Inquisition, qu’il faut combattre par tous les moyens possibles, les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher ont tragiquement mis en lumière les fractures de notre société, à l’œuvre depuis plusieurs années déjà. Il apparaît d’autant plus impératif de promouvoir fortement l’éducation, et la culture, à la fois ferment identitaire et reconnaissance de l’altérité.(…)

Plus que jamais, les artistes réfléchissent à l’état du monde. Les représentations qu’ils créent s’inscrivent contre le renoncement et pour la possibilité d’un avenir meilleur. Pour notre joie de spectateur aussi. “

 

 

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Cette association absorbera les deux structures régionales du livre normandes, l’ARL et le CRL, et constituera la nouvelle agence normande du livre.  Normandie Livre & Lecture est la nouvelle agence de coopération des métiers du livre en Normandie, à compter du 1er janvier 2018. L’association Normandie Livre & Lecture a pour objectif de promouvoir le
Viva Culture ! sur Ouest Track Radio.  La Rubrique des spectateurs, une année de radio à podcaster…
2017 14 mai 2017, Dick Anegarn au Tetris, un concert qui twiste ! 28 mai, Olivier Saladin et l’art populaire, 6ème Grande Conversation MCH. 11 juin, Sonia Anton raconte Le Havre, Le Galet et la crevette. 25 juin, la fête de la musique et les festivals d’été. 9 juillet, Lire à la plage à Yport avec
LES ENTRETIENS DE VIVACULTURE sur OUEST TRACK. COM : écoutez les en podcast !
11 MARS l’artiste plasticienne Claire Lise Chobelet 25 MARS  Hélène Emery, Théâtre du Passage à Fécamp 8 AVRIL l’artiste Hélène Delprat au Musée des Beaux Arts de Caen 22 AVRIL la médiation entre artistes et publics Martine Sabatier du Transfo 6 MAI Samir de la bouquinerie, café littéraire Les Yeux d’Elsa 20 MAI le peintre
Retour à Reims
Retour à Reims.   Didier Eribon a écrit « Retour à Reims » en 2009. C’est à la fois un récit très personnel et une analyse politique et sociologique.  Il raconte dans ce livre son retour dans sa ville natale après des années de rupture et d’exil, retour qu’il n’a pu envisager qu’après la mort de son
Corto Maltese – 50e anniversaire – 10mn chronique- sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH. 
Nous célébrons en ce moment, le 50eme anniversaire de Corto Maltese, le héros de la bande dessinée de Hugo Pratt. C’est à Lyon que l’on pourra voir l’exposition Hugo Pratt, lignes d’horizon, jusqu’au 24 mars 2019, au Musée des Confluences. Une très belle scénographie nous emmène à travers le monde, là où Hugo Pratt a emmagasiné
Commémorer la traite, l’esclavage et leurs abolitions
Le 10 mai est la “journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition” depuis 2006. La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l’esclavage “crime contre l’humanité“. Elle est également le seul État à avoir décrété une journée

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...