Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort tôt jeudi 1er décembre à Dakar

Figure de l’art contemporain, le célèbre sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort tôt jeudi 1er décembre à Dakar, à l’âge de 81 ans, a annoncé sa famille. 

Ousmane Sow était connu pour ses sculptures monumentales de guerriers qui ont fait le tour du monde. Le grand public français l’a découvert en 1999 lors d’une rétrospective sur le Pont des Arts à Paris. Ses guerriers Masaï du Kenya, lutteurs de l’ethnie Nouba du Soudan du Sud, Indiens d’Amérique, colosses figés dans le mouvement, attirent alors plus de trois millions de personnes.

sowNé le 10 octobre 1935 à Dakar, Ousmane Sow n’est devenu artiste qu’à 50 ans après avoir exercé comme kinésithérapeute en banlieue parisienne et au Sénégal. Sa connaissance des muscles et de l’anatomie lui servira pour ses créations. « Je peux me bander les yeux et faire un corps humain de la tête aux pieds », confiait-il.

La série des Nouba, inspirée par les photos de Leni Riefenstahl, est présentée à la Documenta de Kassel en 1992, marquant l’entrée d’Ousmane Sow dans la cour des grands artistes contemporains.
Trois ans plus tard, il expose au Palazzo Grassi, à l’occasion du centenaire de la Biennale de Venise.
Il poursuit son exploration des peuples africains avec « Les Masaï », « Les Zoulous », puis « Les Peuls », avant de s’intéresser aux Indiens d’Amérique à travers la mythique bataille de « Little Big Horn ».
Ses sculptures monumentales aux tons bruns-ocres, cet homme massif les crée à partir d’une mixture secrète, macérée pendant plusieurs années et appliquée sur des ossatures de fer, de paille et de jute. Toujours sans modèle.

Il a été le premier Africain à rejoindre en 2013 l’Académie des Beaux-arts en tant que membre associé étranger.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2016/12/01/le-sculpteur-senegalais-ousmane-sow-est-mort_5041501_3246.html#G9k9hKu3tVwRTsVr.99

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,
Thelma recherche Louise désespérément…au Bastringue.
Le choix du titre fait référence à deux  film,  Thelma et Louise de  Ridley Scott (1991)et Recherche Suzanne désespérément de Suzanne Seidelman (1985). Les deux
Dom Juan au 21ème siècle
DOM JUAN, Myriam Muller / Théâtre de Caen, janvier 2017 Myriam Muller, metteure en scène luxembourgeoise, n’a pas froid aux yeux : elle prend le chef d’œuvre

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...