Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort tôt jeudi 1er décembre à Dakar

Figure de l’art contemporain, le célèbre sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort tôt jeudi 1er décembre à Dakar, à l’âge de 81 ans, a annoncé sa famille. 

Ousmane Sow était connu pour ses sculptures monumentales de guerriers qui ont fait le tour du monde. Le grand public français l’a découvert en 1999 lors d’une rétrospective sur le Pont des Arts à Paris. Ses guerriers Masaï du Kenya, lutteurs de l’ethnie Nouba du Soudan du Sud, Indiens d’Amérique, colosses figés dans le mouvement, attirent alors plus de trois millions de personnes.

sowNé le 10 octobre 1935 à Dakar, Ousmane Sow n’est devenu artiste qu’à 50 ans après avoir exercé comme kinésithérapeute en banlieue parisienne et au Sénégal. Sa connaissance des muscles et de l’anatomie lui servira pour ses créations. « Je peux me bander les yeux et faire un corps humain de la tête aux pieds », confiait-il.

La série des Nouba, inspirée par les photos de Leni Riefenstahl, est présentée à la Documenta de Kassel en 1992, marquant l’entrée d’Ousmane Sow dans la cour des grands artistes contemporains.
Trois ans plus tard, il expose au Palazzo Grassi, à l’occasion du centenaire de la Biennale de Venise.
Il poursuit son exploration des peuples africains avec « Les Masaï », « Les Zoulous », puis « Les Peuls », avant de s’intéresser aux Indiens d’Amérique à travers la mythique bataille de « Little Big Horn ».
Ses sculptures monumentales aux tons bruns-ocres, cet homme massif les crée à partir d’une mixture secrète, macérée pendant plusieurs années et appliquée sur des ossatures de fer, de paille et de jute. Toujours sans modèle.

Il a été le premier Africain à rejoindre en 2013 l’Académie des Beaux-arts en tant que membre associé étranger.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/culture/article/2016/12/01/le-sculpteur-senegalais-ousmane-sow-est-mort_5041501_3246.html#G9k9hKu3tVwRTsVr.99

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Cette association absorbera les deux structures régionales du livre normandes, l’ARL et le CRL, et constituera la nouvelle agence normande du livre.  Normandie Livre & Lecture est la nouvelle agence de coopération des métiers du livre en Normandie, à compter du 1er janvier 2018. L’association Normandie Livre & Lecture a pour objectif de promouvoir le
Viva Culture ! sur Ouest Track Radio.  La Rubrique des spectateurs, une année de radio à podcaster…
2017 14 mai 2017, Dick Anegarn au Tetris, un concert qui twiste ! 28 mai, Olivier Saladin et l’art populaire, 6ème Grande Conversation MCH. 11 juin, Sonia Anton raconte Le Havre, Le Galet et la crevette. 25 juin, la fête de la musique et les festivals d’été. 9 juillet, Lire à la plage à Yport avec
LES ENTRETIENS DE VIVACULTURE sur OUEST TRACK. COM : écoutez les en podcast !
11 MARS l’artiste plasticienne Claire Lise Chobelet 25 MARS  Hélène Emery, Théâtre du Passage à Fécamp 8 AVRIL l’artiste Hélène Delprat au Musée des Beaux Arts de Caen 22 AVRIL la médiation entre artistes et publics Martine Sabatier du Transfo 6 MAI Samir de la bouquinerie, café littéraire Les Yeux d’Elsa 20 MAI le peintre
Retour à Reims
Retour à Reims.   Didier Eribon a écrit « Retour à Reims » en 2009. C’est à la fois un récit très personnel et une analyse politique et sociologique.  Il raconte dans ce livre son retour dans sa ville natale après des années de rupture et d’exil, retour qu’il n’a pu envisager qu’après la mort de son
Corto Maltese – 50e anniversaire – 10mn chronique- sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH. 
Nous célébrons en ce moment, le 50eme anniversaire de Corto Maltese, le héros de la bande dessinée de Hugo Pratt. C’est à Lyon que l’on pourra voir l’exposition Hugo Pratt, lignes d’horizon, jusqu’au 24 mars 2019, au Musée des Confluences. Une très belle scénographie nous emmène à travers le monde, là où Hugo Pratt a emmagasiné
Commémorer la traite, l’esclavage et leurs abolitions
Le 10 mai est la “journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition” depuis 2006. La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l’esclavage “crime contre l’humanité“. Elle est également le seul État à avoir décrété une journée

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...