Le rêve d’une culture partagée

Une aventure havraise

MAISON DE LA CULTURE DU HAVRE – Très bon reportage, proposant LES points de vue. DOMMAGE QU’IL N’Y AI PAS EU dans le préambule du documentaire l’évocation du désir de l’état d’un projet d’ÉDUCATION POPULAIRE
Projet d’Education populaire des jeunes adultes à l’analyse sociale et politique (projet d’un second ministère, à gauche de celui de la culture. Né avorté, il donnera le nom de jeunesse au ministère de la Jeunesse et Sport (qui aujourd’hui a quasi enfouit les ambitions d’éducation populaire). Quelques figures de ce “projets de libre pensée” : Condorcet, Christiane Faure, Jean Zay, Léo Lagrange – Aujourd’hui Franck Lepage, Normand Baillargeon … CELA MÉRITE un beau reportage. Il rendrait bien des services aux nouveaux chemins de la culture de + en + questionnés aujourd’hui par les artistes. Et comme nombre d’entre nous, ils leurs faudra également exhumer de l’oubli ( lié au projet d’éducation populaire de l’après guerre) : le nom et le contenu du programme politique créé en 1944, auquel nous devons la création de la retraite, de la sécu, des CE, etc. MAGNIFIQUEMENT NOMMÉ “LES JOURS HEUREUX”, voir le documentaire de Gilles Perret nov. 2013 “Les jours heureux”. Le pacte social qu’il établira a permis le terreau de cette culture partagée. Depuis la mise en place des jours heureux, le grand capital fait tout pour faire couler le bateau social, lentement mais surement.   par Hervé Delamare http://pluzz.francetv.fr/videos/doc_24_basse_normandie_,104994951.html
       

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,
Thelma recherche Louise désespérément…au Bastringue.
Le choix du titre fait référence à deux  film,  Thelma et Louise de  Ridley Scott (1991)et Recherche Suzanne désespérément de Suzanne Seidelman (1985). Les deux
Dom Juan au 21ème siècle
DOM JUAN, Myriam Muller / Théâtre de Caen, janvier 2017 Myriam Muller, metteure en scène luxembourgeoise, n’a pas froid aux yeux : elle prend le chef d’œuvre

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...