Le rêve d’une culture partagée

Une aventure havraise

MAISON DE LA CULTURE DU HAVRE – Très bon reportage, proposant LES points de vue. DOMMAGE QU’IL N’Y AI PAS EU dans le préambule du documentaire l’évocation du désir de l’état d’un projet d’ÉDUCATION POPULAIRE
Projet d’Education populaire des jeunes adultes à l’analyse sociale et politique (projet d’un second ministère, à gauche de celui de la culture. Né avorté, il donnera le nom de jeunesse au ministère de la Jeunesse et Sport (qui aujourd’hui a quasi enfouit les ambitions d’éducation populaire). Quelques figures de ce “projets de libre pensée” : Condorcet, Christiane Faure, Jean Zay, Léo Lagrange – Aujourd’hui Franck Lepage, Normand Baillargeon … CELA MÉRITE un beau reportage. Il rendrait bien des services aux nouveaux chemins de la culture de + en + questionnés aujourd’hui par les artistes. Et comme nombre d’entre nous, ils leurs faudra également exhumer de l’oubli ( lié au projet d’éducation populaire de l’après guerre) : le nom et le contenu du programme politique créé en 1944, auquel nous devons la création de la retraite, de la sécu, des CE, etc. MAGNIFIQUEMENT NOMMÉ “LES JOURS HEUREUX”, voir le documentaire de Gilles Perret nov. 2013 “Les jours heureux”. Le pacte social qu’il établira a permis le terreau de cette culture partagée. Depuis la mise en place des jours heureux, le grand capital fait tout pour faire couler le bateau social, lentement mais surement.   par Hervé Delamare http://pluzz.francetv.fr/videos/doc_24_basse_normandie_,104994951.html
       

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.
La meilleure façon de décrire le « jeune cosmopolite esthétique » que nous avons rencontré, c’est de dire qu’il est à l’aise partout.
Manga, pop coréenne, série islandaise… Grâce à Internet, les moins de trente ans s’approprient librement une culture désormais mondialisée. Ce qui enrichit leur identité, selon
Quoi qu’il entreprenne, Aurélien Bory place son évolution sous le signe des rencontres.
Aurélien Bory, à la tête de la Compagnie 111 depuis 2000, a dégagé un espace spectaculaire inédit entre cirque, danse, musique et théâtre, avec l’obsession de
Cirque Plume : “Nous avons conçu des spectacles populaires sans verser dans le niaiseux ni le commercial. “
Pour quelles raisons avez-vous décidé de mettre fin à l’aventure du Cirque Plume en annonçant votre dernier spectacle ? Cette création est le début d’une aventure, pas la
Enquête sur les représentations de la culture
C’est dans une indifférence médiatique presque totale que le ministère de la Culture a publié en septembre dernier une enquête sur les représentations de la

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...