Le Pas Grand Chose, de Johann Le Guillerm

Nous avons vu au Volcan le dernier spectacle de Johann Le Guillerm. Il nous avait habitués à des prouesses circassiennes. Le voici en conférencier, sérieux comme un pape, au discours d'”idiot” (prévient-il), voire de savant fou, infiniment déconcertant et souvent drôle !! Ces différents chantiers exigent sens mathématique, géométrique, esthétique : son cerveau est un spectacle interdisciplinaire à lui tout seul !  Science et art y sont réconciliés. Ces animations improbables d’objets divers sont inattendues. Il nous mène avec ténacité où il veut, jusqu’à cette machine miraculeusement mobile sur laquelle il s’éloigne, souverain…

La Terrasse publie le 27 mars 2017 – N° 252

Après quinze ans d’exploration muette des frontières du cirque, Johann Le Guillerm prend la parole dans une géniale « tentative pataphysique ludique ». Introduction à une pensée des plus singulières, la pièce invite à réinventer le monde à partir de presque rien. Et il le fait bien.

Très tôt, Johann Le Guillerm a montré les symptômes d’une « révolte de l’esprit ». Il a eu beau tenter de « mettre de l’ordre dans le chaos de ses sentiments », il n’est pas rentré dans le moule. Au contraire. (…) En ouverture du festival Spring au Cirque-Théâtre d’Elbeuf, l’événement était attendu. La parole de l’artiste allait-elle briser la magie de ses tableaux surréalistes ? Allait-elle plutôt la renforcer ? Connu pour la rareté de ses mots autant que pour le nombre et l’originalité des objets qu’il imagine, Johann Le Guillerm créait avec l’annonce de la création du Pas Grand Chose un suspense qui témoigne de la place qu’il occupe dans le paysage du cirque actuel. (…)

 Derrière une carriole-établi de son cru avec caméras, lampes articulées et tiroirs multiples, Johann Le Guillerm s’empare du genre bien connu de la conférence théâtrale.(…)C’est là le plus grand défi qu’il s’impose dans Le Pas Grand Chose. Il le relève en donnant à son exposé une forme aussi hybride que sa pensée. Un mélange d’expériences réalisées en direct, d’anecdotes et d’explications souvent labyrinthiques prononcées à mi-voix, dans le but de « créer de nouvelles alternatives en résistance radicale au prêt-à-penser ». Les initiés à l’univers de ce Sisyphe contemporain retrouvent certains de ses outils d’observation ou « imaginographes ». Calligraphies étranges, graphiques et objets forment avec ses mots un rhizome passionnant où chacun comprend ce qu’il veut. Loin de se contenter de donner les bases de ce qu’il appelle sa « science de l’idiot », Johann Le Guillerm invente un cirque mental où bananes et serpentinis – pâtes en forme de spirales – composent avec tous les autres signes utilisés un alphabet singulier. Dans Le Pas Grand Chose, le point ne marque pas la fin d’une histoire : il rebat les cartes d’Attraction et en ouvre un nouveau chapitre, tout aussi étonnant et poétique que les autres.

Anaïs Heluin

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
7eme grande conversation – Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues, la ville transformée Le vendredi 13 avril prochain, l’association MCH recevra François Delaroziere, directeur artistique de la Cie la Machine. Il aura carte blanche, à la bibliothèque Oscar Niemeyer, à 18h 30. L’entrée sera libre. Il parlera de sa démarche, de sa collaboration avec les artistes, les techniciens et les décorateurs qui
10 MN CHRONIQUE – VIVACULTURE – sur Ouest Track.com, le dimanche à 11h
A retrouver sur notre site www.asso-maisondelaculture.fr dans Actualités / Rubrique des spectateurs 2017 14 mai : Une ville qui fait rêver le monde, exposition Los Angeles, à Lyon 28 mai : histoires de musées 11 juin : faire la fête, les 500 ans du Havre 25 juin : Une série culte : Le prisonnier. 09
Razzia, un film de Nabil Ayouch  Ou l’art de se tromper de colère.  1982. Un instituteur renonce à ce qui fait sa joie : enseigner aux enfants la beauté du monde. L’arabisation forcée exerce sa violence religieuse jusque dans ces superbes montagnes reculées de l’Atlas marocain, et les écoliers kabyles, magnifiquement filmés, n’y comprennent plus rien.
Apéro des spectateurs du 20 mars 2018 au Monte-Cristo
C’était un petit apéro de printemps mardi, agréable et sympathique. Comme on n’était que 4 (Isabelle, Liliane, Sylvette et moi) on a pris le temps de bavarder. Sylvette était curieuse de savoir ce qu’on avait pensé de sa soirée aux Yeux d’Elsa consacrée au Printemps des poètes. Liliane qui aime beaucoup cet endroit pour l’ambiance
7eme Grande conversation  -Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues – La ville transformée Carte blanche à François Delaroziere L’association MCH – Maison de la Culture du Havre, invite François Delaroziere, le vendredi 13 avril 2018, à 18h30, à la Bibliothèque Oscar Niemeyer, Le Havre, pour la 7e édition de la Grande Conversation. François Delaroziere, pendant son compagnonnage avec le Royal
PETIT RESUME DE L’ APERO DES SPECTATEURS DU 20/2/2018
Une pièce de théâtre : « Love and money » (THV : théâtre de l’Impossible)  Bien jouée ; pièce intéressante et mise en scène plaisante. Mais certaines personnes ont trouvé que les différentes phases de la pièce donnaient un aspect décousu et longuet, parfois. En fait, la pièce était conçue comme une  série de sketchs sur un même thème. Personnellement,

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...