LE HAVRE SUR SON 21

Le mardi 21 mars prochain se déroulera la troisième édition de l’opération musicale « le Havre sur son 21 ».

Cette manifestation se donne pour objectif de susciter l’organisation – à chaque changement de
saison, d’une fête de la musique alternative – marquée par la volonté de rapprocher les Havrais de l’activité
musicale, de quelque origine qu’ils soient et de quelque endroit où ils se trouvent. C’est pour cette raison
que de nombreux lieux à priori insolites sont convoqués (crèches, hôpitaux, bureaux, restaurants
d’entreprise, commerces, marchés, lieux et espaces publics, bars…), de 10h00 à 22h00, l’idée étant d’aller là
où se trouve le public, contrairement au concert traditionnel où c’est à priori le public qui vient à la musique!
La politique publique portée par la municipalité et intitulée « Vibrer au Havre » – dont cette opération se
veut un marqueur ainsi qu’un rituel – se donne quant à elle l’ambition plus large de développer durablement
l’offre ainsi que les conditions de formation, de pratique, d’écoute et de création musicales au travers
d’opérations nouvelles, innovantes, s’agrégeant dans le temps, suscitant chaque trimestre de nouvelles
annonces.
C’est par exemple le 21 mars prochain, jour du printemps, que le site collaboratif www.vibrerauhavre.fr
sera lancé et que le musibus sera inauguré (bus mobile aménagé afin d’y accueillir des concerts devant 30
personnes et/ou des ateliers de sensibilisation musicale)
En tant que pilote et chef de file de « Vibrer au Havre », le conservatoire Honegger, ses enseignants ainsi que
ses élèves sont naturellement en 1ère ligne pour relayer cette dynamique, en porter les valeurs et en élargir
progressivement le périmètre d’intervention.
Au fond, cela entre parfaitement en résonance avec quelques-unes des idées forces portées par le nouveau
projet de l’établissement et notamment sa volonté de rayonnement au service du plus grand nombre.
Par ailleurs, l’idée que qu’il puisse redonner par l’exemple du sens à l’acte musical : pourquoi je me forme ?,
pour partager avec qui ?, au service de quels répertoires ? … constitue en soi un beau et généreux challenge.
Enfin, impulser un mouvement ayant à chaque changement de saison pour effet d’une part d’entraîner
progressivement les musiciens du territoire (amateurs et professionnels) à partager leurs savoir-faire,
d’autre part d’inciter les lieux recevant du public à ouvrir davantage leurs portes constituera pour
l’équipement, avec le temps, autant un légitime motif de fierté qu’une preuve de sa capacité à faire évoluer
la place de l’acte musical dans la vie quotidienne des Havrais.

Si comme l’écrivait Edgar MORIN « la culture est ce qui relie les savoirs et les féconde », le rayonnement du conservatoire Honegger sera ce qui en laissera sur le territoire une empreinte perceptible, durable, et profitable
à tous.

       

A propos de l'auteur

vice-président et trésorier de la Maison de la Culture du Havre délégué au Havre d'Actions pour promouvoir le français des affaires

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,
Thelma recherche Louise désespérément…au Bastringue.
Le choix du titre fait référence à deux  film,  Thelma et Louise de  Ridley Scott (1991)et Recherche Suzanne désespérément de Suzanne Seidelman (1985). Les deux

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...