foot

Le foot, ce n’est pas seulement du ballon…

ENQUÊTE. Le Dernier Penalty, de Gigi Riva

C’est une formidable enquête que livre Gigi Riva, avec Le Dernier Penalty. Rédacteur en chef de l’hebdomadaire italien L’Espresso, homonyme d’une légende de la Squadra Azzura (!), Gigi Riva a couvert la guerre des Balkans. Son livre raconte comment foot et politique se sont croisés durant un demi-siècle, jusqu’au paroxysme de Florence en 1990.

Cette année-là, l’Italie accueille le Mondial de foot. Le 30 juin, les Yougoslaves affrontent, en quarts de finale, les Argentins de Maradona. Au coup de sifflet final, le score est nul. La séance des tirs au but s’achève sur un penalty raté du capitaine, Faruk Hadzibegic.  Macha Séry

Que se serait-il passé, si Faruk Hadzibegic, Bosniaque de Sarajevo, n’avait pas raté son pénalty(…) ? Le destin de l’équipe nationale de Yougoslavie, dernière du nom, en aurait-il été durablement changé ? Rien n’est moins sûr. Car les lézardes étaient déjà nombreuses et profondes dans la façade de l’unité fédérale socialiste édifiée et longtemps préservée par Tito, mort dix ans auparavant. Les gradins des stades étaient, depuis plusieurs mois, chauffés à blanc par les meneurs des extrémismes identitaires, serbes ou croates. Et bientôt, les supporters des virages allaient devenir les miliciens d’une guerre fratricide où l’Europe, impuissante et figée, aura perdu une partie de son âme. Par son enquête et son rapport détaillé des faits et des circonstances, Gigi Riva permet de réveiller une page cruciale de l’Histoire récente, où le ballon rond agit comme un révélateur des forces obscures en jeu. Gigi Riva, homonyme d’un des plus grands attaquants de l’histoire du football italien, est rédacteur en chef de l’hebdomadaire L’Espresso en Italie. Correspondant de guerre dans les Balkans dans les années 1990, il fut aussi un gardien de but très prometteur, finaliste de la coupe d’Italie des jeunes avec l’Atalanta de Bergame, avant de se tourner vers le basket. Il est l’auteur de J’accuse l’ONU, paru chez Calmann-Lévy en 1995.

Le Dernier Penalty. Histoire de football et de guerre (L’ultimo rigore di Faruk. Una storia di calcio e di guerra), de Gigi Riva, traduit de l’italien par Martine Segonds-Bauer, Seuil, « Fiction & Cie », 190 p., 15 €.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/livres/article/2016/06/02/du-foot-des-larmes-un-il-des-idees-pour-lire-sous-la-couette_4930715_3260.html#xkt93RodAmUHvWYU.99
       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Commentaires

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Commémorer la traite, l’esclavage et leurs abolitions
Le 10 mai est la “journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition” depuis 2006. La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l’esclavage “crime contre l’humanité“. Elle est également le seul État à avoir décrété une journée
Une Saison graphique fête ses 10 ans ! Une Saison Graphique est une manifestation annuelle consacrée à la création graphique contemporaine, regroupant plusieurs événements répartis dans différents lieux culturels du Havre et de sa région. Chaque année, entre les mois de mai et juin, l’évènement Une saison graphique propose expositions, rencontres, ateliers, conférences, concerts et
7eme grande conversation – Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues, la ville transformée Le vendredi 13 avril prochain, l’association MCH recevra François Delaroziere, directeur artistique de la Cie la Machine. Il aura carte blanche, à la bibliothèque Oscar Niemeyer, à 18h 30. L’entrée sera libre. Il parlera de sa démarche, de sa collaboration avec les artistes, les techniciens et les décorateurs qui
10 MN CHRONIQUE – VIVACULTURE – sur Ouest Track.com, le dimanche à 11h
A retrouver sur notre site www.asso-maisondelaculture.fr dans Actualités / Rubrique des spectateurs 2017 14 mai : Une ville qui fait rêver le monde, exposition Los Angeles, à Lyon 28 mai : histoires de musées 11 juin : faire la fête, les 500 ans du Havre 25 juin : Une série culte : Le prisonnier. 09
Razzia, un film de Nabil Ayouch  Ou l’art de se tromper de colère.  1982. Un instituteur renonce à ce qui fait sa joie : enseigner aux enfants la beauté du monde. L’arabisation forcée exerce sa violence religieuse jusque dans ces superbes montagnes reculées de l’Atlas marocain, et les écoliers kabyles, magnifiquement filmés, n’y comprennent plus rien.
Apéro des spectateurs du 20 mars 2018 au Monte-Cristo
C’était un petit apéro de printemps mardi, agréable et sympathique. Comme on n’était que 4 (Isabelle, Liliane, Sylvette et moi) on a pris le temps de bavarder. Sylvette était curieuse de savoir ce qu’on avait pensé de sa soirée aux Yeux d’Elsa consacrée au Printemps des poètes. Liliane qui aime beaucoup cet endroit pour l’ambiance

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...