Le Concert de la Loge Olympique, menacé par le comité national olympique et sportif français

Le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) a mis en demeure le violoniste et chef d’orchestre Julien Chauvin de renoncer au nom de son orchestre « Le Concert de la Loge Olympique » le menaçant sinon de le poursuivre en justice.

Julien Chauvin a relevé le Concert de la Loge Olympique -créé par le Chevalier de Saint-George en 1783- avec la volonté de faire revivre et rayonner l’esprit artistique à la créativité foisonnante de la période révolutionnaire.

Alors que l’ensemble rencontre aujourd’hui reconnaissance et succès sous ce nom, il se voit forcé de renoncer à son identité musicale par le CNOSF (créé en 1894) qui fait valoir des droits sur le mot « olympique » lequel est pourtant utilisé, en France, par 1694 entreprises commerciales et 136 marques.

On voit mal pourtant comment un orchestre de musique classique pourrait concurrencer ou tirer profit de la notoriété des Jeux Olympiques pour se produire dans des salles de concerts ou des festivals dédiés à la musique classique.

Demandons au CNOSF dans un esprit conforme à la Charte Olympique, qui promeut les principes fondamentaux de l’Olympisme – la compréhension mutuelle, l’esprit d’amitié, de solidarité et de fair-play – de simplement laisser Le Concert de la Loge Olympique conserver le nom historique lié à son identité artistique.

Signez cette pétition en soutien aux musiciens qui souhaitent conserver leur nom et leur identité artistique.

https://www.change.org/p/cnosf-soutenez-le-concert-de-la-loge-face-aux-menaces-du-cnosf

       

A propos de l'auteur

vice-président et trésorier de la Maison de la Culture du Havre délégué au Havre d'Actions pour promouvoir le français des affaires

Commentaires

  • By CHARNAY - on

    14 juin 2016 — Chers amis,

    Après des semaines d’attente et d’échanges entre avocats, il apparaît que le CNOSF ne donnera pas l’autorisation à l’orchestre fondé par Julien Chauvin en 2015 d’utiliser l’appellation « Le Concert de la loge Olympique ».

    Pour reprendre les négociations en mars, la partie adverse avait exigé que cesse toute médiatisation de l’affaire. Dans ce contexte, nous avions cessé de promouvoir cette pétition en ligne afin de ne pas risquer de compromettre la recherche d’un accord amiable.

    Aussi affligeante et arbitraire que soit cette décision, l’orchestre a décidé de ne prendre aucune initiative qui pourrait le mener à un procès. Il n’en a pas les moyens financiers. Il n’a pas non plus de temps à y consacrer sans se détourner de la priorité que représente ses activités musicales.

    Nous tenons à vous remercier de votre soutien et de votre engagement à nos côtés pour tenter de faire triompher la culture et la raison sur des intérêts mercantiles.

    L’usage exclusif d’une marque, ne peut empêcher qu’un épisode glorieux de l’Histoire musicale française revive, et notre ensemble amputé de l’adjectif « olympique » s’emploiera à faire rayonner le patrimoine musical qu’il défend.

    Julien Chauvin et l’équipe du Concert de la Loge.

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,
Thelma recherche Louise désespérément…au Bastringue.
Le choix du titre fait référence à deux  film,  Thelma et Louise de  Ridley Scott (1991)et Recherche Suzanne désespérément de Suzanne Seidelman (1985). Les deux

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...