Laure Adler s’entretient avec le scénographe Richard Peduzzi

France Culture (A propos de l’événement du 20/11/14)

“C’était gangster ou artiste”. Il a grandi entre deux univers, comme il le raconte dans “La-bas, c’est dehors”. Du coté de son père, c’est la campagne. Du coté de sa mère, c’est le Havre, détruit par la guerre, où il se promène au milieu des décombres.

http://www.franceculture.fr/emission-hors-champs-richard-peduzzi-2014-11-20

“On me parlait tout le temps de ma mère mais elle était absente”, en prison. Il se souvient parfaitement de la première fois où il est allé la voir. Cette vision de la prison l’a inspiré pour le théâtre, pour sa vision du plateau, “la cage de scène, un lieu où je crée mes évasions“.
Il parle de son obsession pour les “nouveaux paysages, de sa manière de créer. Faire des décors de théâtre, “c’est peindre“. Tout peut inspirer Richard Peduzzi, même les scènes du quotidien“Les minutes qu’on vit font partie de l’absolu”.
Aujourd’hui, il travaille avec Vincent Huguet, Luc Bondy… mais sa première rencontre, son plus grand compagnonnage fut Patrice Chéreau. Un “coup de foudre”. Avec Chéreau et Boulez, il cherche à restituer la nouveauté de la forme”.
De la “cage de scène” il a essayé de faire “un pinceau, un outil de rêves”“Les textes que je lis sont des paysages”
Richard Peduzzi évoque ses décors sur le “Ring” de Wagner à Bayreuth, rend hommage aux artisans et aux techniciens, parle de sa rencontre avec Bud Powell et de son amour pour Rome“J’ai toujours été à Rome”. New York, le fascine aussi. 
“Dedans, c’est quand on n’a pas trouvé “La-bas c’est dehors” (…) coincé dans l’existence. On n’a pas trouvé la chose qu’on a envie de faire dans la vie”.

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Eau et pluie – 10mn chronique, sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH 
Active poetry, Ewa Partum, détail Vous rappelez-vous vos années de CE2 et ce petit schéma représentant le cycle de l’eau ? Personnellement, j’en ai gardé un
Vents et ouragans – 10mn chronique, sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH
   Cette année, la 14eme Biennale de Lyon a pour titre : Mondes flottants . Elle y évoque, grâce à l’ensemble des artistes invités, une conception de
La mer et ses images
L’homme et la mer Homme libre, toujours tu chériras la mer !La mer est ton miroir ; tu contemples ton âmeDans le déroulement infini de sa
La vraie vie est au présent.
Gérard Mordillat et Odile Conseil ont déjà gagné leur pari : l’affluence des spectateurs à l’ouverture du Festival Ciné-salé, mercredi 18 octobre,  a permis au film
Claude Monet, collectionneur –  10mn chronique, sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH.
  Claude Monet à Giverny Claude Monet a eu les honneurs du Havre, du 10 septembre au 8 octobre au MuMa. Comme si un trésor revenait sous
« Chambre noire », compagnie Plexus Polaire
Dans cette chambre noire Valérie Jean Solanas est en train de mourir sous nos yeux, allongée sur un lit très nu éclairé de néons roses.

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...