La vie d’artiste- Andy Warhol 10mn chronique- sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH.

92.4033_ph_web 

Que savons-nous des rêves secrets des artistes ? De leurs regrets ? De leurs désirs ? Ou tout simplement de leur quotidien ? Ce qu’en disent les journaux, les revues, les biographies, la télévision, les réseaux sociaux… ?
Cependant avons-nous vraiment besoin de le savoir ? Est-ce que l’œuvre ne suffit pas ? Est-ce vraiment utile de connaître les moments intimes de ce qu’a été la vie d’un peintre, devant la beauté ou la singularité d’un de ses tableaux ?

Bien sûr, c’est que nous sommes curieux de tout et que les artistes sont des êtres à part. Surtout quand ils entrent dans l’univers courant de leurs contemporains. Qui n’a jamais vu le portrait de Marilyn Monroe, reproduit comme à l’infini, en série ? …
Qu’on le veuille ou non, nous savons qui est Andy Warhol mais que savons-nous d’Andy Warhol ?

imagesPeut-on dire en 10 mn ou sur cette page, en quelques mots, comment quelqu’un accède à une dimension historique dans le monde de l’art ? Comment, Andy Warhol a participé à un courant artistique, qui a marqué à jamais les créateurs depuis les années 60, jusqu’à en devenir l’icône ? Mais il est possible, au moins, d’en apporter une esquisse. A charge pour l’auditeur ou le lecteur, s’il le souhaite, de s’informer en cherchant un peu plus loin.

Andy Warhol né à Pittsburgh en 1938 était fils d’immigrés slovaques, d’une famille modeste. Après avoir obtenu un diplôme aux beaux-arts, il devient dessinateur publicitaire. En 1961, il a l’idée de reproduire des objets de la vie de tous les jours .  Andy Warhol allait devenir ce qu’il avait toujours voulu être : une icône américaine. Celle du Pop art.

Campbells-Does-Warhol-05-e1346329887708

En 1964, il s’installe dans une ancienne usine : la Factory. Tous les artistes underground de cette époque fréquentent l’atelier, mais aussi une faune de jeunes acteurs, de musiciens. Bientôt toutes les célébrités de New-York s’y rendent. De ce foisonnement artistique émerge, par exemple, le Velvet Underground, produit par Andy Warhol et auquel son personnage est définitivement lié.
La vie d’Andy Warhol est un foisonnement de créations, mais aussi de fêtes, de rencontres. A partir de 1976, Andy Warhol, chaque matin, téléphone à sa collaboratrice Pat Hackett : il lui raconte sa journée précédente. Pat Hackett en fera un livre. Voici ce qu’en dit l’éditeur français de cet ouvrage :

 Chronique choquante et hilarante de la vie, des amours, et des vanités de ces “beautiful people” qui peuplaient la haute société new-yorkaise et européenne des années 70-80. Stars du cinéma et du rock, grands couturiers, artistes, écrivains, nababs, Andy les connaissait tous : John et Yoko, Noureïev, Elizabeth Taylor, Michael Jackson, Fellini, Jackie Onassis, Yves Saint Laurent, Liza Minnelli, Jack Nicholson, Truman Capote, Leonard Bernstein, les “kids” Guinness, pour n’en citer que quelques-uns… Au-delà du strass et de la poudre aux yeux, c’est l’image que Warhol donne de lui-même qui fascine : timide, ambitieux, généreux, vachard, amusant, bourré de phobies, tourmenté. Ecoutons la voix de ce génie moderne qui a vu dans une simple boîte de soupe une image qui allait révolutionner l’art dans le monde entier. »
Journal de Andy Warhol, éditions Grasset.
En voici quelques extraits :

Vendredi 18 mars 1977.

Envoyé Ronnie acheter des fournitures photo. Lester Persky a appelé pour m’inviter au dîner qu’il donne chez lui pour Barychnikov mais je devais me trouver avec Noureiëv à l’ambassade d’Iran pour son anniversaire. Pris un taxi avec Vincent jusqu’au studio de Frank Stella, une réception pour fêter les vingt ans de Leo Castelli dans le commerce des tableaux. Fred m’a dit que je devrais y aller – exactement le genre de réception que je déteste parce qu’ils sont tous comme moi, tellement semblables, et tellement particuliers, mais eux, ils sont tellement artistes et moi tellement commercial que je me sens mal à l’aise. Je pense que si je me trouvais vraiment bon, je ne me sentirais pas mal à l’aise. 

Tous les artistes que je connais depuis des années étaient avec leur seconde femme ou une petite amie – Claes Oldenburg a une nouvelle petite amie, comme Rosenquist. Roy était venu avec Dorothy,
Ed Ruscha avec Diane Keaton, Leo était accompagné de son ex-femme
Ileana Sonnabend, de sa femme Tony et de Barbara Jakobson – toutes les filles tombent amoureuses de lui pour je ne sais quelle raison.
David Whitney a été mignon, obligeant.
J’ai emprunté de la pellicule à une secrétaire de Léo.

Mardi 5 décembre 1978.
Doug Christmas est venu au bureau avec une femme riche du Texas qui s’appelle Connie. Il est venu par avion seulement pour la journée, il la raccompagne, il sent qu’il y a de l’argent !
Elle veut un portrait grandeur nature, comme celui que j’ai fait de son amie qui est une femme du Kimbell Museum ! Je ne me souviens pas de son nom. Elle ne veut pas un grand format comme ce que je fais d’habitude. Elle veut quelque chose de différent, un portrait grandeur nature. Elle a refusé le portraitiste de Jackie O. — comment s’appelle-t-il déjà ? Shickler ? Elle a ajouté que si je devais faire son portrait, nous devions « faire connaissance ». Mon Dieu, Mon Dieu ! Elle m’a invité dans sa maison de 3 millions de dollars qu’elle fait construire à Fort Worth. Comme elle n’arrêtait pas de dire qu’il fallait qu’on se connaisse mieux, je me suis enfui. Puis Fred s’est enfui. Mais nous sommes revenus.
Victor a appelé pour dire qu’il était en route pour Caracas, je lui ai dit : « Ne fais pas ça, Victor, ne fais pas ça. » Je crois bien qu’il pourrait être arrêté à la frontière, c’est trop dangereux. J’ai peur qu’il essaye quelque chose.
J’ai été invité chez William Buckley à 6 heures pour écouter de musique. 

carnet AW

Quels sont les artistes qui provoquent la passion et la folie, à tel point qu’ils en sont un jour victimes ? John Lennon ? Certes. Et aussi… Andy Warhol.
Le 3 juin 1968, une jeune femme l’attend en bas de la Factory. Elle tire trois fois à bout portant. Son arme s’enraye, elle s’enfuit puis se rend le soir même. Elle voulait attirer l’attention d’Andy Warhol. Il est très grièvement atteint. Il devra définitivement porter un corset. La jeune femme s‘appelle Valérie Solanas. Elle avait rencontré Warhol quelque temps avant et lui avait demandé de produire une de ses pièces. Lui qui ne disait jamais non à une demande, avait accepté de prendre le manuscrit mais ensuite n’avait pas répondu aux courriers abondants que Valérie Solanas lui adressait. Après de nombreux examens psychiatriques elle a été déclarée irresponsable.

Andy Warhol est mort, il y a tout juste 30 ans, le 22 février 1987, exactement un jour après avoir subi une opération bénigne.
Si on ne faisait que lire son journal on pourrait penser que cette vie était futile, se nourrissant d’un ramassis de potins, description d’une société déjantée et superficielle, comme si son auteur ne fréquentait ses semblables que pour les regarder s’agiter et se ridiculiser. On peut penser aussi qu’il ne pouvait vivre sans cette faune. Mais il ne faut pas oublier que l’Amérique entière s’est reconnue dans son travail et qu’il a «  transfiguré le banal » comme le dit Arthur Danto, et transformé définitivement notre regard sur l’art.

CD

Vases communicants MCH/Ouest Track Radio :
 Pour ceux qui ont écouté, le dimanche 3 septembre, à 11 heures, sur #Ouest Track Radio (95.9),  10 mn Chronique!  dans l’émission Viva Culture ! vous avez entendu un extrait d’une interview d’Andy Warhol ( 1971), des extraits de : Andy Warhol par David Bowie ; Femme Fatale par le Velvet Underground et Nico ; Pale blue eyes par le Velvet underground.

Quelques liens :  Andy Warhol, the complete picture ;  Biographie de l’artiste
Viva Culture !  peut être écoutée en podcast.

       

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Eau et pluie – 10mn chronique, sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH 
Active poetry, Ewa Partum, détail Vous rappelez-vous vos années de CE2 et ce petit schéma représentant le cycle de l’eau ? Personnellement, j’en ai gardé un
Vents et ouragans – 10mn chronique, sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH
   Cette année, la 14eme Biennale de Lyon a pour titre : Mondes flottants . Elle y évoque, grâce à l’ensemble des artistes invités, une conception de
La mer et ses images
L’homme et la mer Homme libre, toujours tu chériras la mer !La mer est ton miroir ; tu contemples ton âmeDans le déroulement infini de sa
La vraie vie est au présent.
Gérard Mordillat et Odile Conseil ont déjà gagné leur pari : l’affluence des spectateurs à l’ouverture du Festival Ciné-salé, mercredi 18 octobre,  a permis au film
Claude Monet, collectionneur –  10mn chronique, sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH.
  Claude Monet à Giverny Claude Monet a eu les honneurs du Havre, du 10 septembre au 8 octobre au MuMa. Comme si un trésor revenait sous
« Chambre noire », compagnie Plexus Polaire
Dans cette chambre noire Valérie Jean Solanas est en train de mourir sous nos yeux, allongée sur un lit très nu éclairé de néons roses.

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...