La lumière en perspective

Exposition de Philippe Brosse jusqu’au 9 août – Vernissage le 27 juin à 18h à Villerville (14) 4 rue Daubigny.

“Je n’ai jamais pu faire autrement que de peindre tout les jours depuis que j’ai 13 ans.
Je peins des chaises, des fauteuils, des natures mortes, des paysages, des arbres pour trouver la lumière que produit l’alchimie de la couleur et de la peinture.
Je peins pour compenser, pour travailler, pour comprendre, pour célébrer la vie, par urgence, pour être à contretemps, pour ne pas narrer, pour ne pas écrire, pour échapper à l’image, pour survivre dans la société des hommes, pour les rencontrer, pour percer des mystères, pour l’absolu, pour toucher l’autre, pour faire apparaître le tellement visible de l’invisible.
Je figure, je défigure, je refigure jusqu’à ce que la matière prenne vie, qu’il se passe quelque chose.
Je couvre, je recouvre, je creuse non pas pour qu’on voit, mais pour qu’on sente.
Je veux que ma peinture soit une pierre de vie.
A présent, je vis et peins en Normandie dans un village perché entre le bout du haut de la forêt et la mer.”

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
            Il est des fictions qui rassemblent toutes les générations, et cela sur plusieurs années. Le Prisonnier, série télévisée de
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.
La meilleure façon de décrire le « jeune cosmopolite esthétique » que nous avons rencontré, c’est de dire qu’il est à l’aise partout.
Manga, pop coréenne, série islandaise… Grâce à Internet, les moins de trente ans s’approprient librement une culture désormais mondialisée. Ce qui enrichit leur identité, selon
Quoi qu’il entreprenne, Aurélien Bory place son évolution sous le signe des rencontres.
Aurélien Bory, à la tête de la Compagnie 111 depuis 2000, a dégagé un espace spectaculaire inédit entre cirque, danse, musique et théâtre, avec l’obsession de

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...