La lettre d’Elsa Septembre 2018

Après une trêve estivale salutaire, nous vous proposons une rentrée riche en rencontres, qui laisse présager une saison très prometteuse en découvertes et partages.

Dès ce mois-ci, quelques-uns de nos  cafés réguliers redémarrent : autour des lettres et langues anciennes avec Eric Ardouin, professeur agrégé, autour de la poésie et de l’humour avec Jean Marie Moricot et autour de la littérature avec « Elsa Lire », animé par Annie Gros qui nous emmènera découvrir Philippe Claudel autour d’un sujet cruellement d’actualité relatif aux parcours migratoires.

Notez vos rendez-vous réguliers tous les 3ième  jeudi du mois avec le café « Autrement dire » autour des contes et tous les 3ième samedi du mois avec l’association « les Amis de Saint Jacques » autour du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle.

Nous avons le plaisir de  retrouver le café  « Elsa Femmes »,  animé par Laurène Tabouillon, Eliane Pimont et Claudine Bultez qui nous présenteront le parcours atypique d’une femme américaine, contemporaine, engagée et militante dans les droits de la personne : Angéla David

Nous sommes ravis de recevoir Patrick Biedny,  auteur, qui  nous invite autour de son dernier ouvrage à humer  « L’air du temps ».

2 conférences  à noter : Véronique Avenel nous convie autour « des couleurs » et Claire Durel, psychopraticienne, nous emmènera en voyage « au cœur de Soi ».

Réservez votre soirée du 21 septembre : nous fêterons la fin de l’été et l’arrivée de l’automne en musique avec deux concerts, JC Expérience et dans le cadre du programme « Vibrer au Havre », nous avons le plaisir d’accueillir Vincent Lanouvel – Piano et chanson française.

Alors que je suis en train d’écrire autour de notre programmation, un air lancinant s’invite et c’est en le fredonnant que je termine cette lettre.

Valérie Compte, pour l’équipe des Amis des Yeux d’Elsa

Extrait de la chanson «  Les couleurs du temps »  de Guy Béart

 La mer est en bleu entre deux rochers bruns.
Je l’aurais aimée en orange
Ou même en arc-en-ciel comme les embruns
Étrange
Je voudrais changer les couleurs du temps
Changer les couleurs du monde

Le soleil levant la rose des vents
Le sens où tournera ma ronde
Et l’eau d’une larme et tout l’océan
Qui gronde

J’ai brossé les rues et les bancs
Paré les villes de rubans
Peint la Tour Eiffel rose chair
Marié le métro à la mer
Le ciel est de fer entre deux cheminées
Je l’aurais aimé violine
Ou même en arc-en-ciel comme les fumées De Chine Je voudrais changer les couleurs du temps …

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...