Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage & des abolitions

En France métropolitaine et outre-mer, le 10 mai correspond, depuis 2006, à la Journée nationale des Mémoires de la Traite, de l’Esclavage & des Abolitions.
Ce sera la 10ème commémoration en 2015.
 
Depuis 2009, la Ville du Havre organise, chaque 10 mai, une cérémonie en cette occasion.
 
Il y a un an, une classe de 4ème du collège Léo Lagrange avait été invitée par le maire et sa municipalité à venir présenter MEMOIRES, spectacle mis en scène par Jocelyn Brudey, dans la salle de conférences du musée d’art moderne André Malraux MuMa. 
 
Cette année, c’est la classe de 4ème E du collège privé MONTESQUIEU qui est conviée.
 
Avec eux et avec plusieurs de leurs professeurs, en coordination avec la directrice et le directeur adjoint ainsi qu’avec la Ville du Havre, Jocelyn Brudey a construit un spectacle de théâtre intitulé “1838 chez M. Pécoul”. 
 
Il s’agit de l’adaptation d’une lettre écrite par Martin-Pierre Foäche relatant sa visite à l’habitation de M. Pécoul en Martinique, lettre issue des archives municipales du Havre, partenaire également du projet.
Le spectacle s’est joué le 16 mars 2015 et sera probablement repris dans le courant du mois de juin prochain.
La visite aux Archives municipales, les séances de découverte du texte, les temps de premières répétitions, jusqu’à l’échéance finale de la 1ère représentation ont été filmés par le réalisateur havrais Alexis Delahaye, auteur entre autres du film LES ARTIFICIERS NOIRS.
 
De toutes ses prises de vue auxquelles s’ajoutent celles de la Maison de l’Armateur par exemple, il en fait un court-métrage très remarquable et émouvant, amenant à la réflexion, permettant un travail de mémoire active à plusieurs titres.
 
Ce petit film par sa durée et grand par sa qualité s’intitule LIBRES !
 
Il sera projeté dans le courant de la cérémonie qui débutera ce 10 mai à 11h à proximité du MuMa du Havre et se prolongera à l’intérieur de celui-ci, dans sa salle de conférences.
 
Durant cet événement, des femmes noires habillées en blanc seront là. 
Une proposition d’Anaïs Gernidos.
Des chants préparés par l’association l’Invitation au voyage se feront entendre.
 
Le discours du maire du Havre, celui du sous-préfet et bien d’autres mots transmis et échangés constitueront des moments importants.
 
Un instant de mémoire, de citoyenneté, de sentiment républicain, d’apaisement qui est essentiel. 
 
Un temps artistique aussi : parmi ceux qui oeuvrent au maniement des intelligences scientifiques et sensibles. 
 
Un matin dominical nécessaire. 
 
Au bout de ce grand matin, se référant à Césaire, Jocelyn Brudey imagine que nous aurions envie d’être “debout dans les cabines, debout sur le pont, debout sous le soleil.”
 
Il faut être là ! 
 
Les personnes physiques et les personnes morales, les familles et les communautés.
 
Bien qu’appartenant à plusieurs communautés et à plusieurs espaces géographiques, Jocelyn Brudey pense particulièrement et non égoïstement à la communauté antillaise. La matrice de ses rhizomes.
 
Il faut être là ! 
 
C’est un devoir et l’occasion d’un renforcement de la prise de conscience d’une histoire. 
 
Etre présent de manière visible, simplement, sans forcément être fier.
Faire acte de présence sans honte aucune. 
 
Là et … “debout et …libres !”
 
Puis, à 12h30, le groupe constitué de quelques élèves de cette classe de 4ème E, accompagnés par Jocelyn Brudey et plusieurs autres personnes liées à ce projet, partira vers Paris, en direction des jardins du Luxembourg, du Sénat, du Gouvernement français.
 
Ils y sont invités !
 
Une journée qui certainement restera ancrée dans les ports.
 
Et comme cette classe a participé au concours national LA FLAMME DE L’EGALITE lancé par le comité national pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage, en partenariat avec le ministère des outre-mer et celui de l’éducation nationale et que, ce 10 mai 2015, seront dévoilés les noms des lauréats, rêvons un instant que le projet de MONTESQUIEU-Sainte-Marie soit retenu….Ils seraient alors “les maîtres des danses”.
Césaire toujours !
 
L’ensemble de ce projet MONTESQUIEU sur le thème de l’esclavage est soutenu par le ministère des outre-mer, l’association les Routes du philanthrope et le collège Montesquieu.
 
Le court-métrage est produit par la Ville du Havre

A propos de l'auteur

Association MCH

Rubrique des spectateurs

 
7eme grande conversation – Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues, la ville transformée Le vendredi 13 avril prochain, l’association MCH recevra François Delaroziere, directeur artistique de la Cie la Machine. Il aura carte blanche, à la bibliothèque Oscar Niemeyer, à 18h 30. L’entrée sera libre. Il parlera de sa démarche, de sa collaboration avec les artistes, les techniciens et les décorateurs qui
10 MN CHRONIQUE – VIVACULTURE – sur Ouest Track.com, le dimanche à 11h
A retrouver sur notre site www.asso-maisondelaculture.fr dans Actualités / Rubrique des spectateurs 2017 14 mai : Une ville qui fait rêver le monde, exposition Los Angeles, à Lyon 28 mai : histoires de musées 11 juin : faire la fête, les 500 ans du Havre 25 juin : Une série culte : Le prisonnier. 09
Razzia, un film de Nabil Ayouch  Ou l’art de se tromper de colère.  1982. Un instituteur renonce à ce qui fait sa joie : enseigner aux enfants la beauté du monde. L’arabisation forcée exerce sa violence religieuse jusque dans ces superbes montagnes reculées de l’Atlas marocain, et les écoliers kabyles, magnifiquement filmés, n’y comprennent plus rien.
Apéro des spectateurs du 20 mars 2018 au Monte-Cristo
C’était un petit apéro de printemps mardi, agréable et sympathique. Comme on n’était que 4 (Isabelle, Liliane, Sylvette et moi) on a pris le temps de bavarder. Sylvette était curieuse de savoir ce qu’on avait pensé de sa soirée aux Yeux d’Elsa consacrée au Printemps des poètes. Liliane qui aime beaucoup cet endroit pour l’ambiance
7eme Grande conversation  -Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues – La ville transformée Carte blanche à François Delaroziere L’association MCH – Maison de la Culture du Havre, invite François Delaroziere, le vendredi 13 avril 2018, à 18h30, à la Bibliothèque Oscar Niemeyer, Le Havre, pour la 7e édition de la Grande Conversation. François Delaroziere, pendant son compagnonnage avec le Royal
PETIT RESUME DE L’ APERO DES SPECTATEURS DU 20/2/2018
Une pièce de théâtre : « Love and money » (THV : théâtre de l’Impossible)  Bien jouée ; pièce intéressante et mise en scène plaisante. Mais certaines personnes ont trouvé que les différentes phases de la pièce donnaient un aspect décousu et longuet, parfois. En fait, la pièce était conçue comme une  série de sketchs sur un même thème. Personnellement,

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...