Hommage à Mary Berkelmans

Chers adhérents, chers amis,
 
Nous avons appris avec stupeur le décès brutal de notre amie Mary Berkelmans, membre de notre conseil d’administration, le 1er mai 2018 de complications à l’hôpital.
Nous partageons avec vous les différents hommages publiés sur la Toile, d’amis ou de personnes qui ont travaillé avec elle, pour le théâtre, la performance ou la lecture de textes.

“Elle nous disait qu’une simple traversée de plateau était déjà du théâtre !” rappelle Daniel Vannobel.

Yoland Simon témoigne : “Je suis très triste de voir Mary nous quitter ainsi. Elle fut une comédienne qui mettait au service de son art une profonde sincérité et une remarquable probité. Je n’oublie pas ces projets que nous avons partagés et la part qu’elle a prise à leur réalisation en encourageant les uns, en conseillant les autres, en montrant à toutes occasions sa belle humanité.”

Il l’a interviewée sur radio Albatros dans les Rencontres du livre et elle a parlé de son enfance entre des parents instituteurs ruraux à Auberville près de Goderville, du conservatoire à Rouen, et ensuite de ses vingt ans à Paris, atelier de Tania Balachova puis Andreas Voutsinas (Actors Studio de Lee Strasberg) au théâtre des 50 et enfin son travail au Havre …
Nous avons du chagrin. Il n’y a pas si longtemps, je lui disais qu’elle avait une voix de tragédienne…

Sylvie Barot se souvient de sa brève apparition dans Le Havre de Kaurismaki. “Au delà de sa discrétion et de son sourire charmant qui faisait briller ses yeux quand un sujet la passionnait,le théâtre l’habitait, et son amour des textes (à Paris d’abord).”

Catherine Désormière témoigne : “Je suis terriblement triste. J’ai vu Mary la dernière fois à la Galerne pendant la lecture des poètes de Lignes d’horizon,il y a un mois. Nous avons parlé. Avec un des comédiens de son atelier, elle a dit des poèmes avec tellement de talent. Dans ces moments-là, elle était transfigurée.Tant de compréhension du texte, tant de nuances, de délicatesse.”

Eric Charnay l’associe à des moments poignants de théâtre comme le cycle de trois pièces de Daniel Keene jouées au Satellite Brindeau. Mary, actrice de l’une d’elles et metteuse en scène des trois, donnait à voir et comprendre l’humanité dans son intimité, face à la mort, au corps qui se dérobe, sauvée de la solitude par la rencontre d’un autre tout aussi fragile, mais à l’écoute, sachant partager les petites choses et les grandes interrogations de la vie avec des mots simples. Ce cycle de théâtre témoignait aussi des conceptions professionnelles de Mary: faire découvrir un auteur, travailler ensemble puisque trois compagnies y étaient associées.

Des enregistrements de Mary existent. Il y en a un en particulier d’une lecture d’un beau texte de François Zabaleta.

Nous pouvons aussi retrouver Mary sur le site du Polyphore, association artistique dans laquelle elle était très impliquée comme actrice, metteuse en scène, professeure de théâtre et sur le site du Satellite Brindeau, théâtre de la Manicle.

Et Béatrice Maréchal publie ce bel hommage sur Facebook : “Tu es la première comédienne professionnelle que j’ai connue, avec qui j’ai appris beaucoup. Je ne te croiserai plus sur le marché, par un vendredi pluvieux. Souviens-toi. Nous étions restées debout, sous la pluie, à parler de théâtre. Puis tu as commencé à évoquer tes souvenirs, lorsque tu vivais à Paris ; ton travail au Lido ! Et là, tu m’as emmenée, ravie, dans tes souvenirs merveilleux qui me faisaient rêver ! Je t’écoutais, joyeuse et admirative de ce que tu me confiais. Je t’avais dit : “Tu as des expériences merveilleuses dans le spectacle vivant. Écris un livre, Mary, c’est passionnant. Moi je t’écouterai pendant des heures… Je ne te croiserai plus sur le marché, par un vendredi pluvieux.”

Notre Assemblée générale ne la verra pas fidèle et attentive…Elle aura lieu le 20 juin.

les obsèques de Mary Berkelmans auront lieu MARDI 22 MAI à 14h30 au cimetière Sainte-Marie (Le Havre). Il n’y aura de cérémonie mais un simple recueillement. La sépulture se trouve parcelle P14 section 47. Retrouvons-vous devant la chapelle du cimetière à 14h15 pour y aller ensemble. Toutes les manifestations d’amitié envers Mary sont les bienvenues.

Bien à vous

Isabelle Royer et le conseil d’administration

Association Maison de la Culture
       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Commémorer la traite, l’esclavage et leurs abolitions
Le 10 mai est la “journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition” depuis 2006. La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l’esclavage “crime contre l’humanité“. Elle est également le seul État à avoir décrété une journée
Une Saison graphique fête ses 10 ans ! Une Saison Graphique est une manifestation annuelle consacrée à la création graphique contemporaine, regroupant plusieurs événements répartis dans différents lieux culturels du Havre et de sa région. Chaque année, entre les mois de mai et juin, l’évènement Une saison graphique propose expositions, rencontres, ateliers, conférences, concerts et
7eme grande conversation – Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues, la ville transformée Le vendredi 13 avril prochain, l’association MCH recevra François Delaroziere, directeur artistique de la Cie la Machine. Il aura carte blanche, à la bibliothèque Oscar Niemeyer, à 18h 30. L’entrée sera libre. Il parlera de sa démarche, de sa collaboration avec les artistes, les techniciens et les décorateurs qui
10 MN CHRONIQUE – VIVACULTURE – sur Ouest Track.com, le dimanche à 11h
A retrouver sur notre site www.asso-maisondelaculture.fr dans Actualités / Rubrique des spectateurs 2017 14 mai : Une ville qui fait rêver le monde, exposition Los Angeles, à Lyon 28 mai : histoires de musées 11 juin : faire la fête, les 500 ans du Havre 25 juin : Une série culte : Le prisonnier. 09
Razzia, un film de Nabil Ayouch  Ou l’art de se tromper de colère.  1982. Un instituteur renonce à ce qui fait sa joie : enseigner aux enfants la beauté du monde. L’arabisation forcée exerce sa violence religieuse jusque dans ces superbes montagnes reculées de l’Atlas marocain, et les écoliers kabyles, magnifiquement filmés, n’y comprennent plus rien.
Apéro des spectateurs du 20 mars 2018 au Monte-Cristo
C’était un petit apéro de printemps mardi, agréable et sympathique. Comme on n’était que 4 (Isabelle, Liliane, Sylvette et moi) on a pris le temps de bavarder. Sylvette était curieuse de savoir ce qu’on avait pensé de sa soirée aux Yeux d’Elsa consacrée au Printemps des poètes. Liliane qui aime beaucoup cet endroit pour l’ambiance

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...