elsa

Hommage à Khamsa Berrehil

Nous venons d’apprendre le décès de Khamsa.Berrehil, dont la bouquinerie et café littéraire les Yeux d’Elsa cours de la République, est un des lieux chaleureux de la vie culturelle havraise.
 
Nous connaissions son combat contre la maladie et savions qu’elle était consciente qu’elle ne pouvait pas le gagner.
Même si cet évènement était inéluctable, il nous surprend tant la personnalité rayonnante de Khamsa et son inlassable activité pour contribuer à la vie culturelle de notre ville semblaient inépuisables.
 
Elle nous manquera.
 
Khamsa était une adhérente de longue date de notre association. Elle fut même membre du conseil d’administration au temps où elle était la structure juridique de la scène nationale le Volcan. Nous lui rendrons hommage lors de notre prochaine assemblée générale.
 
En ces moments douloureux, notre association exprime ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

“L’homme qui meurt est un astre couchant qui se lève plus radieux dans un autre firmament.” Goethe

       

A propos de l'auteur

Vice-président et trésorier de la Maison de la Culture du Havre. Vice-président d'Actions pour promouvoir le français des affaires.

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
L’Apéro des spectateurs/février 17
Réunis le 9 février,   les spectateurs que nous sommes ont échangé sur quelques évènements culturels du mois. Voici un rapide aperçu… nous nous sommes réjouis de
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...