Le Prix Bayeux Calvados des correspondants de guerre
Le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre a récompensé samedi un reportage photo du journaliste Ali Arkadi, pour l’agence VII, dénonçant le recours à la torture par une milice irakienne. Le Prix Bayeux Calvados des correspondants de guerre vient de refermer ses portes. Il récompense, chaque année, des reportages de presse écrite, télévision, radio, photo › Lire la suite
« Une parole sincère, brute, rare, vivante et pleine de pudeur »…
(…) Il suffit de jeter un œil sur la liste des films (de société ou de guerre) sélectionnés au dernier Festival international de programmes audiovisuels (FIPA) – qui s’est tenu du 24 au 29 janvier à Biarritz – pour mesurer l’importance du documentaire de témoignage.   « Parler est un engagement. Il y a quelque chose de › Lire la suite
Années Mitterrand : le plus ambitieux des programmes culturels
Documentaire France5 – Des artistes au pouvoir ? Yves Riou et Philippe Pouchain Sitôt installé à l’Elysée en mai 1981, le président socialiste, avec le concours de son ministre Jack Lang, va mettre en forme le plus ambitieux des programmes culturels, invitant les créateurs à le seconder dans une tâche qui évoque davantage le mécénat des › Lire la suite
Distinguer le vrai du faux sur les réseaux sociaux !
Alors que la question des fausses informations circule en ligne,(…) l’université de Stanford (Californie) a publié, mardi 22 novembre, le résumé d’une étude à paraître sur le niveau de vigilance des adolescents et des jeunes adultes en la matière(…) Constat : les ceux-ci sont rarement capables de distinguer le vrai du faux. « La capacité de raisonnement des › Lire la suite
L’Allemand Froese, pionnier de la musique électronique
C’est l’une des formations pionnières de la musique électronique : Tangerine Dream, groupe de rock expérimental fondé en 1967 à Berlin autour du musicien Edgar Froese, a vu passer au cours de son demi-siècle d’existence près d’une vingtaine de membres et a profondément marqué le genre. Pour la première fois, un documentaire retrace le parcours de › Lire la suite
D’une émission mythique….
Il semblerait qu’aucune émission littéraire de la télévision française n’ait surpassé, en qualité, en intérêt, en variété et en force prescriptrice, les programmes mythiques que furent « Apostrophes » (1975-1990) puis « Bouillon de culture » (1991-2001), animés par Bernard Pivot. Celui qui, en 2014, est devenu le président de l’académie Goncourt n’avait pas son pareil pour assembler des plateaux › Lire la suite
S’il y a plus de diversité sur scène, il y en aura plus dans le public. Et plus de public tout court.
Étoile noire de l’American Ballet Theatre, Misty Copeland a dansé en septembre « La Belle au bois dormant » à l’Opéra de Paris. ZOOM Misty Copeland dans Le lac des cygnes. / Gene Schiavone A la télévision : A Ballerina’s Tale Film documentaire de Nelson George (2015) La Croix évoquait cet été son histoire, à l’occasion de › Lire la suite
Les séries peuvent parier sur l’empathie qui développe la conscience de soi-même et du monde.
Le terme de « scénariste » a longtemps évoqué, en France, un métier de l’ombre. Puisque seul comptait le réalisateur (souvent auteur lui-même), un statut privilégié hérité de notre culture de cinéma. (…)Aujourd’hui, nombre d’entre eux mettent en avant l’aspect créatif et artistique de leur métier. Après tout, ne sont-ils pas ceux qui imaginent les intrigues et › Lire la suite
Comment représente-t-on la vie politique dans les démocraties ?
Notre association est partenaire des Rencontres nationales du Havre organisées par Havre de Cinéma, Carole Desbarats et Ginette Dislaire : Des séries et des politiques. Vendredi 4, samedi 5 et dimanche 6 novembre 2016 Invitée d’honneur : Anne Landois, auteure-productrice (showrunner) ( Emmy Award 2015 pour la série Engrenages) et chercheurs, critiques spécialisés, écrivains, producteurs, › Lire la suite
organisées par Havre de Cinéma, Carole Desbarats et Ginet Dislaire Vendredi 4, samedi 5 et dimanche 6 novembre 2016 Invitée d’honneur : Anne Landois, auteure-productrice (showrunner) ( Emmy Award 2015 pour la série Engrenages) PRÉAMBULE Après les premières rencontres nationales de novembre 2015, intitulées « Des séries et des femmes », Havre de Cinéma, Ginet Dislaire et › Lire la suite
Télévision et culture cinématographique
Aurélien Férenczi se demande dans Telerama si le cinéma français est menacé de disparition à la télévision : « Une tribune dans la presse interpelle la nouvelle patronne de France Télévisions : « L’absence totale de référence au cinéma dans votre discours nous laisse dans une grande incompréhension », lit-on dans ce texte cosigné par des › Lire la suite
« Trop de films tuent-ils le cinéma à la télé ? »
Aurélien Ferenczi dans Telerama s’interroge sur les relations entre cinéma et télévision : « Résumé de l’histoire : par obligation, la télé finance le cinéma, au point que toutes les chaînes réunies ont participé pour un tiers au financement global des films français produits en 2015 ; mais le cinéma à la télé éparpille les télespectateurs › Lire la suite
1..11

Rubrique des spectateurs

 
Portrait fragmenté
George Sand, Aurore Dupin, fragments d’intimité Isabelle Krauss est George Sand. On connait la romancière auteure de plus de soixante-dix romans, cinquante volumes d’oeuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques. Aurore Dupin est devenue George Sand. A une époque où les femmes étaient sous la tutelle d’un
L’Histoire en chansons
Chat noir Ces comédiens, chanteurs, danseurs sont alertes, vifs, souvent drôles. Ils ont étudié précisément les documents, et composent une reconstitution historique. Ils nous invitent à pousser la porte d’un cabaret mythique Le Chat noir ouvert par Rodolphe Salis entre 1882 et 1897. Le créateur applique une nouvelle formule avec poètes, musiciens, chansonniers, peintres. Fantaisie,
Dieu est un chômeur de plus
Le CV de Dieu Le choix des comédiens est capital. C’est une lapalissade, mais si Dieu n’était pas interprété par JF. Balmer, la pièce de Jean-Louis Fournier n’aurait pas la même saveur.  On l’a vu au cinéma, à la télévision, au théâtre. Il a joué Louis XVI, Richard Wagner, Henry IV, Racine, Malesherbes, Georges Pompidou…C’est
Le comédien est un boxeur
L’effort d’être spectateur Pendant un long moment Pierre Notte a des gants de boxe : une sorte de Prométéo à la Rodrigo Garcia, mis en scène par François Berreur,  vu au Volcan, au Havre, il y a plusieurs années. Prométéo, le Titan qui a donné l’art aux hommes  : « Comme le boxeur, qui se relève
L’homme qui a des amis n’est pas un raté
La vie est belle On pourrait s’étonner qu’une compagnie adapte au théâtre le film La vie est belle de Franck Capra, avec James Stewart, d’après The greatest Gift, une nouvelle de Philip Van Doren Stern. Ce film d’après-guerre, 1946, est devenu un classique projeté à Noël, adoré par les américains et par les cinéphiles. La
Une rencontre
Une chambre en attendant Son fils est parti « faire le djihad ». Il a 20 ans. Depuis, son père dit qu’il est parti en voyage. Dans une chambre d’hôtel à la frontière turco-syrienne, il attend, son fils l’a appelé pour rentrer. Il est venu et il tourne en rond.               
Nouvelles générations : Les grandes maisons de la décentralisation théâtrale ne font plus rêver
Ils sont en première ligne à Avignon : Thomas Jolly met en scène Thyeste, de ­Sénèque, dans la Cour d’honneur du Palais des papes, en ouverture du Festival, le vendredi 6 juillet. Le lendemain, ­Julien Gosselin lance à la FabricA son marathon de huit heures, d’après les romans de Don ­DeLillo Joueurs, Mao II, Les Noms. L’an dernier, c’était Caroline Guiela
Le monstre est un doudou
Perdu #Lost Il bouge trop. Il ne parle pas. Il fait des bêtises. Il n’en fait qu’à sa tête. N’écoute rien. N’obéit pas. Stop ! Voici sans doute ce qu’ont dit les parents de ce petit garçon que l’on retrouve seul, à l’orée d’une forêt, avec son doudou, abandonné. On est au Chapeau d’ébène théâtre, à
L’air est moins lourd
Les goguettes A Avignon, on peut voir de tout, dans le IN, dans le OFF, c’est l’occasion rêvée de voir tout ce que l’on peut faire sur une scène. Par exemple, les chansonniers. On les voit à la télévision, sur You tube et sur certains plateaux parisiens. L’Essaïon nous a fait découvrir les Goguettes : quels
Le cirque, ce n’est pas de la gymnastique
Les heures séculaires des Sélène. Un spectateur met sans doute beaucoup de soi dans la vision d’un spectacle. Comment regarder le « main à main » aérien de Laura de Lagillardaie et Olivier Brandicourt, dans le jardin du musée Vouland, sans être touché par sa douceur ? De là à comprendre ce corps à corps lent et puissant

Avec nous sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...