Film de genre, film d’auteur ? La distinction irrite le cinéphile !
« Séparer les notions de « cinéma de genre » et de « cinéma d’auteur » n’a jamais eu aucune pertinence ». Jean-François Rauger remet en cause les classements et autres catégories dans le cinéma : « Au moment de la présentation du film de Jeremy Saulnier, Blue Ruin, à la Quinzaine des réalisateurs, lors du Festival de Cannes
« IDA », film de Pawel Pawlikovski
Projection au Sirius Ce film est moins un portrait de femmes que la description d’une population qui a cru tirer un trait impunément sur son passé dans la 2nde guerre mondiale. Les images inaugurales du film sont significatives : le tribunal socialiste de Wanda, procureur, s’apprête à juger un coupeur de fleurs au sabre. Ida et
« The lunchbox », un film de Ritesh Batra
Ce n’est pas un résumé du film mais une présentation de la ville de Bombay, de l’histoire des porteurs de gamelles avec l’éclairage donné par l’anthropologue invitée à une des projections au Sirius et du réalisateur Ritesh Batra. Dans toutes les civilisations, la préparation du repas a une importance certaine. À Bombay, Ila (femme de

Recherche

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...