“FestiVaLeurE” du 8 au 10 mars 2016

“FestiVaLeurE” est un festival de films documentaires se déroulant chaque année au mois de mars, porté par les étudiants du Master Ingénierie Touristique et Culturelle et soutenu par de nombreux partenaires tels que la ville du Havre, le réseau “Lire au Havre” ou bien les associations Culture & Co. et ADELE.

Pour chaque édition, un thème est mis en avant dans le but d’organiser à la fois des échanges et des débats avec le public ; le thème retenu pour cette 8ème édition est “La jeunesse dans tous ses états”.

Mardi 8 mars, 18 h 30, médiathèque Léopold-Sedar-Senghor : « Eugène-Gabana le pétrolier » (Jeanne Delafosse et Camille Plagnet).

Mercredi 9 mars, 9 h 30 et jeudi 10 mars, 10 h, médiathèque Léopold-Sedar-Senghor : « Chante ton BAC d’abord » (David André).

Mercredi 9 mars, 14 h, Pôle Molière : « Sur le chemin de l’école » (Pascal Plisson). Séance réservée.

Mercredi 9 mars, 19 h, Maison de l’Étudiant : concours de courts-métrages.

Jeudi 10 mars, 14 h, Université, amphi 6, 25 rue Philippe-Lebon : « L’âge adulte » (Eve Duchemin).

Jeudi 10 mars, 16 h, Université : « 17 ans » (Didier Nion).

Jeudi 10 mars, 18 h 30, Le Studio : « A hard day’s night » (Richard Lester).

Jeudi 10 mars, 21 h 30, Le Studio : le film gagnant du festival. Remise du prix Daniel Fleury.

CONTACT

https : www.facebook.com/festivaleurelehavre.wordpress.com

Pour cette année 2016, “FestiVaLeurE” s’allie avec le Festival des Talents Cachés de l’université pour une soirée spéciale dédiée aux courts-métrages ; dans cette optique, deux catégories sont proposées :

- une catégorie “étudiants”, ouverte aux étudiants normands et des régions environnantes (Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Bretagne, Île-de-France).
- une catégorie “tous publics”, ouverte à tout individuel ou collectif en provenance du Havre et de son agglomération.

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
            Il est des fictions qui rassemblent toutes les générations, et cela sur plusieurs années. Le Prisonnier, série télévisée de
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.
La meilleure façon de décrire le « jeune cosmopolite esthétique » que nous avons rencontré, c’est de dire qu’il est à l’aise partout.
Manga, pop coréenne, série islandaise… Grâce à Internet, les moins de trente ans s’approprient librement une culture désormais mondialisée. Ce qui enrichit leur identité, selon
Quoi qu’il entreprenne, Aurélien Bory place son évolution sous le signe des rencontres.
Aurélien Bory, à la tête de la Compagnie 111 depuis 2000, a dégagé un espace spectaculaire inédit entre cirque, danse, musique et théâtre, avec l’obsession de

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...