Festival Lumière à Lyon 12/18 octobre.

358 séance, 147 films dans 22 communes de la Métropole de Lyon.
De séances présentées par des acteurs, des cinéastes, des historiens, des critiques, et par les “Ambassadeurs Lumière”.
Le Prix Lumière

Des rétrospectives dédiées aux grands cinéastes qui ont fait l’histoire du cinéma, de tous genres et époques. Des invitations à des actrices et acteurs, des cinéastes, des compositeurs de musiques de films.

Des copies restaurées : voir les films dans les plus belles conditions techniques. Des séances de cinéma géantes à la Halle Tony Garnier, à l’Auditorium de Lyon et au Centre de Congrès

Une découverte du cinéma muet avec des ciné-concerts
Des master classet l’occasion de rencontres privilégiées avec les invités d’honneur du festival.
Des expositions et une brocante cinéma et photographie.
Des lieux pour se rencontrer : le Village du festival dans le parc de l’Institut Lumière, la péniche La Plateforme le soir… et un mâchon rue des Marronniers !
Un rendez-vous pour les professionnels, avec le Marché du film classique
Un festival pour tous, à la rencontre de tous les publics : enfants hospitalisés, détenus, personnes en réinsertion, scolaires.
 

C’est le cinéaste américain Martin Scorsese qui recevra le prochain Prix Lumière. Il lui sera remis lors du festival Lumière qui se tiendra à Lyon et dans le Grand Lyon (désormais Métropole de Lyon) du lundi 12 au dimanche 18 octobre 2015.

Décerné par l’Institut Lumière, le Prix Lumière est attribué à Martin Scorsese pour l’ensemble de son œuvre, pour sa cinéphilie généreuse, pour son inlassable combat en faveur de la sauvegarde du cinéma du passé, pour ses fictions, pour ses documentaires, pour son amour de la musique, pour sa bienveillance à l’égard des jeunes cinéastes du monde entier, et aussi pour son rire tonitruant.

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
  Smart factory, la fabrique d’œuvres d’art, au Tétris Il resta silencieux pendant un long moment Il se tut pendant un moment Il était
            Il est des fictions qui rassemblent toutes les générations, et cela sur plusieurs années. Le Prisonnier, série télévisée de
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.
La meilleure façon de décrire le « jeune cosmopolite esthétique » que nous avons rencontré, c’est de dire qu’il est à l’aise partout.
Manga, pop coréenne, série islandaise… Grâce à Internet, les moins de trente ans s’approprient librement une culture désormais mondialisée. Ce qui enrichit leur identité, selon

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...