Festival du Grain à démoudre: 18ème édition du 18 au 26 novembre

En octobre 1517 naissait le Havre : petite bourgade normande au charme incertain, qui avait pour ambition de devenir le grand port de Paris sous l’ordre de feu François 1er lui-même. 500 ans plus tard, les choses n’ont pas tant changé : les mouettes sont absolument partout, l’ancien maire est devenu premier ministre et Impressions soleil levant, le tableau du maître impressionniste Claude Monet, est revenu dans son fief le temps d’une expo.

 Mais au même moment, un autre anniversaire se fête dans l’agglomération havraise : celui du festival de cinéma Du grain à démoudre.

Mais d’ailleurs, qu’est-ce Du grain à démoudre ?

 GAD_equipe

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Du grain à démoudre n’est ni une usine de café ni une asso de jardinage. C’est plutôt une association qui a pour ambition de créer tous les ans un festival de cinéma, avec tout ce que ça implique : programmation éclectique de qualité, avant-premières nationales, séances scolaires, ciné-concert, invités de marque et jury professionnel.

Mais du grain a démoudre a surtout quelque chose d’unique. Tellement unique qu’il est le seul festival à faire ça en Europe. Un indice ? C’est sur la photo.GAD_jeunes

Hé oui, vous l’aurez deviné, c’est une trentaine de jeunes, de 12 et 24 ans, qui sont aux commandes du festival. Bien sûr, ils sont accompagnés par des professionnels sur les questions administratives, mais ce sont eux qui ont la responsabilité de la programmation, ils définissent leur compétition et ils travaillent la communication. Et cette année, c’est un anniversaire particulier que nous fêtons : nos 18 ans. Et la majorité, ça se fête toujours en grandes pompes.

Les festivités commencent le samedi 18 novembre avec le spectacle d’ouverture présenté par les jeunes dès 19h30, suivi d’un ciné-concert, « Les Fils de Buster » par les Fils de Theupu. Toute la semaine, le festival propose des projections de films du patrimoine, une soirée du court-métrage, des films coups de cœur, un documentaire, une master-class et pleins d’autres surprises ! Et à partir du vendredi 24 novembre, place à la compétition avec 10 films, 5 longs et 5 courts- métrages venus des quatre coins du globe.

Et le 26 novembre, comme c’est fini, tout le monde pleure parce que c’était vraiment trop bien. Et on recommence l’année d’après.

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...