FESTIVAL DE L’HUMOUR A JULIOBONA Du 15 Mai 2018 au 26 Mai 2018 à Lillebonne (76)

Six soirées et neuf spectacles sont proposés.

La Compagnie des Femmes à Barbe joue cette hilarante adaptation d’un succès anglais, non sans plonger son public dans une atmosphère proche de celle où évoluaient les fameux Monty Python. Les comédiens sont sept sur les planches. Ils interprètent des amateurs du roman noir qui souhaitent créer une pièce, alors qu’ils ne sont jamais montés sur scène. Les voilà plongés dans un manoir à la fin du XIXe siècle, lorsqu’un meurtre est commis… La représentation ne va pas se passer comme prévu.

Mardi 15 mai à 20 h 30. Tarifs : 19 et 16 

Les Virtuoses

Mathias et Julien Cadez sont des musiciens classiques. Et bien plus que cela. Leurs égarements, leurs clowneries, autour des pianos, teintés de magie nouvelle, captivent la salle mais ne leur font pas faire de fausse note. Les deux créateurs du spectacle et comédiens ont connu un beau succès parisien.

Mercredi 16 mai à 20 h 30. Tarifs : 19 et 16 €.

Circus incognitus

Ce sera sans doute l’une des grandes curiosités du festival. Créé et interprété par l’Américain Jamie Adkins, ancien pensionnaire du Cirque du soleil, Circus Incognitus met en valeur tout le génie de ce clown, jongleur et acrobate de renommée mondiale. Son personnage est terrorisé à l’idée de parler en public. Lorsqu’il essaie de parler, c’est d’ailleurs des balles blanches qui sortent de sa bouche…

Le spectacle sera suivi, dans le café Juliobona, de La Croisade du bonheur. Sandrine Bourreau y campe une certaine Claudette, agricultrice pas comme les autres.

Samedi 19 mai à 20 h 30. Tarifs (soirée) : 19 et 16 €.

Un Fil à la patte

Un classique de Feydeau, revitalisé par la Compagnie Viva, Grand prix du Festival d’Anjou. Le héros veut se débarrasser de sa peu délicate maîtresse pour mieux se marier à une riche héritière. Il s’enfonce évidemment dans une situation complexe. Un vrai dépoussiérage théâtral.

Mardi 22 mai à 20 h 30. Tarifs : 19 et 16 €.

Les Dénicheurs

Les très énergiques Dénicheurs font ressortir de l’oubli des chansons, principalement éditées dans les années 1920 et 1930. Une manière savoureuse de montrer que l’art déluré et l’impertinence politique occupaient autrefois une belle place dans la culture populaire. Un univers parfois mélancolique et à l’humour souvent grinçant.

Suivront le même soir à 22 heures, Joe et Joe. Ils débarquent en treillis mais ces deux militaires-là, réquisitionnés pour la fusion des ministères de la Défense et de la Culture, voient leur virilité et leur autorité mises à mal.

Vendredi 25 mai à 20 h 30. Tarifs (soirée) : 17 et 14 €.

Fellag

Le comédien et humoriste Fellag, déjà venu jouer à Lillebonne, présente « Bled Runner ». Et se joue des clichés qui polluent parfois les relations entre la France et ses enfants du Maghreb. Culture, colonisation, Indépendance… Avec la seule force de l’humour, Mohamed Fellag décrispe la mémoire commune.

La soirée s’achèvera avec Orange Diatonique. Marie-Paule Bonnemason, formé au chant lyrique, femme qui assume sa bizarrerie, toute d’orange vêtue, joue de l’accordéon, des classiques et de la musique plus moderne, mais comme personne ne l’oserait. Décalée et déroutante, sa Lady Wallala est bien l’ovni du festival.

Samedi 26 mai à 20 h 30. Tarifs (soirée) : 25 et 20 €.

Juliobona place Pierre de Coubertin 76170 Lillebonne

 

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Commémorer la traite, l’esclavage et leurs abolitions
Le 10 mai est la “journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition” depuis 2006. La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l’esclavage “crime contre l’humanité“. Elle est également le seul État à avoir décrété une journée
Une Saison graphique fête ses 10 ans ! Une Saison Graphique est une manifestation annuelle consacrée à la création graphique contemporaine, regroupant plusieurs événements répartis dans différents lieux culturels du Havre et de sa région. Chaque année, entre les mois de mai et juin, l’évènement Une saison graphique propose expositions, rencontres, ateliers, conférences, concerts et
7eme grande conversation – Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues, la ville transformée Le vendredi 13 avril prochain, l’association MCH recevra François Delaroziere, directeur artistique de la Cie la Machine. Il aura carte blanche, à la bibliothèque Oscar Niemeyer, à 18h 30. L’entrée sera libre. Il parlera de sa démarche, de sa collaboration avec les artistes, les techniciens et les décorateurs qui
10 MN CHRONIQUE – VIVACULTURE – sur Ouest Track.com, le dimanche à 11h
A retrouver sur notre site www.asso-maisondelaculture.fr dans Actualités / Rubrique des spectateurs 2017 14 mai : Une ville qui fait rêver le monde, exposition Los Angeles, à Lyon 28 mai : histoires de musées 11 juin : faire la fête, les 500 ans du Havre 25 juin : Une série culte : Le prisonnier. 09
Razzia, un film de Nabil Ayouch  Ou l’art de se tromper de colère.  1982. Un instituteur renonce à ce qui fait sa joie : enseigner aux enfants la beauté du monde. L’arabisation forcée exerce sa violence religieuse jusque dans ces superbes montagnes reculées de l’Atlas marocain, et les écoliers kabyles, magnifiquement filmés, n’y comprennent plus rien.
Apéro des spectateurs du 20 mars 2018 au Monte-Cristo
C’était un petit apéro de printemps mardi, agréable et sympathique. Comme on n’était que 4 (Isabelle, Liliane, Sylvette et moi) on a pris le temps de bavarder. Sylvette était curieuse de savoir ce qu’on avait pensé de sa soirée aux Yeux d’Elsa consacrée au Printemps des poètes. Liliane qui aime beaucoup cet endroit pour l’ambiance

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...