Faire des listes, série, #La chambre

La chambre est un lieu clos, d’où rien ne doit, ou ne devrait, sortir. Symbole du cocon. Lieu du sommeil et de l’oubli. Peut-être aussi refuge ou lieu maussade de solitude. Aujourd’hui nous pouvons sortir de notre chambre ou ce qui y ressemblait beaucoup – lieu interdit ( d’en sortir, d’y entrer…) Or, la chambre est bien autre chose, objet de  l’imaginaire.

Chambre d’hôtel
Chambre à air
Chambre d’hôpital
Chambre noire
Chambre secrète
Chambre des Lords
Chambre des députés
Musique de chambre
Chambre sourde
Chambre d’écoute
Chambre froide
Chambre de torture
Chambre à part
Valet de chambre
Robe de chambre
femme de chambre…

Femme de chambre
Dans le livre V de  Double jeux , Sophie Calle décrit une de ses performances qu’elle appelle « rituels » dans laquelle elle se fabrique une personnalité, en mêlant la fiction à la réalité, pour tenter de devenir un personnage de roman. Elle s’est donc conformée au personnage de Maria, dans le livre de Paul Auster, Léviathan. Ainsi, l’explique-t-elle :

 

Chambre à part

Le mystère de la chambre jaune, Gaston Leroux

La chambre d’écoute
œuvre de René Magritte réalisée en 1952
– Nature de l’œuvre : Tableau
– Support : Toile
– Dimensions : 45 x 55 cm
– Lieu d’exposition : Menil collection,  Houston, TEXAS

La chambre sourde
Dans les locaux de l’ambassade de France à Moscou, il existe une pièce appelée  » la chambre sourde « . On peut y parler en toute sécurité, à l’abri de micros indiscrets.
C’est à la suite des révélations d’un ex-agent du KGB, que la France a appris au début des années 60 que ses ambassades de Londres et Washington étaient sous écoutes. Le service du renseignement généralisa l’installation de la « chambre sourde » dans les postes diplomatiques.

Chambre forte
Le 28 mars 2010, policiers et experts se pressent devant la banque,avenue de l’Opéra à Paris. La nuit précédente, des braqueurs ont vidé 162 coffres, pour un butin total estimé à plusieurs millions d’euros.
Les hommes de la Brigade de répression du banditisme qui entrent dans la chambre forte remarquent sur-le-champ un amas noirci de combinaisons de travail, masques et autres tenues de chantier. Attaqués par les flammes, les vêtements se sont consumés, mais en partie seulement. Le feu s’est étouffé, faute d’oxygène. Tout est placé sous scellés, pour analyse. « On a plein d’écouvillons, on s’est dit “c’est bon” », se rappelle un policier au sujet des brossettes qui servent à collecter les traces d’ADN. Pas moins de sept profils génétiques sont en effet isolés. Et c’est la déception. « Les ADN correspondaient aux ouvriers polonais qui travaillaient dans la banque… C’étaient leurs vêtements. Nous sommes certains que les malfaiteurs ne les ont jamais mis. En y mettant le feu, ils se sont moqués de nous. »
Extrait : Le casse était plus que parfait par Brendan Kemmet

La chambre secrète
Barbe Bleue dit à sa femme qu’il était obligé de faire un voyage en Province, de six semaines au moins, pour une affaire de conséquence, qu’il la prioit de se bien divertir pendant son absence ; qu’elle fit venir ses bonnes amies, qu’elle les menât à la campagne si elle voulait, et que par-tout elle fit bonne chère. Voilà, lui-dit-il, les clefs de deux grands gardes meubles. Voilà celles de la vaisselle d’or et d’argent qui ne sert pas tous les jours. Voilà celle de mes coffres-forts, où est mon or et mon argent ; celle des cassettes où sont mes pierreries ; et voilà le passe-partout de tous les appartements. Pour cette petite clef, c’est celle du cabinet au bout de la grande galerie de l’appartement bas. Ouvrez tout, allez par-tout ; mais pour ce petit Cabinet, je vous défends d’y entrer, et je vous le défends de telle sorte, que s’il vous arrive de l’ouvrir, il n’est rien que vous ne deviez attendre de ma colère.

Chambre des parents
L’œuvre de Louise Bourgeois, Chambre rouge (Parents), présente un espace ordonné. Le lit, espace d’intimité et de sexualité, est flanqué de sculptures en marbre représentant deux torses nus partiellement couverts de tissus. Sur le lit, la housse d’un xylophone et un train miniature suggèrent la présence d’un enfant. Au regard de l’enfant, la sexualité est un mystère dont il est tenu à l’écart. Entre les deux oreillers, comme un enfant qui se pelotonnerait entre ses parents, apparait un coussin sur lequel sont brodés les mots « je t’aime ».
La structure extérieure de ces œuvres est fabriquée avec de vieilles portes récupérées dans un tribunal de Manhattan.
Chambre rouge (Parents) [Red Room (Parents) 1994
Bois, métal, caoutchouc, tissu, marbre, verre et miroir
247,7 x 426,7 x 424,2 cm
Collection particulière, Hauser & Wirth

Range ta chambre !
D’espace de jeux pour les enfants, la chambre devient progressivement espace d’expression pour les adolescents. Elle représente pour les préadolescents le lieu qu’ils désignent comme leur «endroit » à eux, « ma pièce », « mon endroit perso ». La « culture de la chambre » témoigne de l’émergence de la préadolescence ces dernières années; ce nouvel âge de la vie a dorénavant une visibilité et une durée qui dépassent la (traditionnelle) adolescence.
Les trois âges de la culture de la chambre, Hervé Glévarec, PUF

Range ta chambre, était le titre, en 1994 d’une exposition de Valérie Favre. En voici un écho :

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...