Exposition Los Angeles-une fiction, au MAC, à Lyon


Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des années 60 à aujourd’hui, retracent l’influence que Los Angeles a provoqué et ne cesse de provoquer dans la peinture, le cinéma, la video, les installations et performances. Sans oublier la littérature.

Los Angeles provoque l’imaginaire, comme une machine à inventer des histoires. Elle est devenue, depuis longtemps, dans les esprits et dans les regards : une fiction. C’est une video surexposée, un roman fleuve. Los Angeles fait rêver le monde. Pourtant c’est un endroit terriblement dur, où chacun, de manières différentes et pour des raisons différentes, se bat chaque jour. La mégalopole de Los Angeles est le royaume de l’illusion et du factice. Pas seulement à cause de l’industrie du cinéma mais parce que la ville elle-même est mise en scène, peut-être pour oublier la menace permanente de tremblements de terre, d’incendies de forêts, et aussi pour repousser le souvenir des émeutes de 1992. Ce dont on peut être sûr, c’est qu’elle fascine les artistes et inspire les écrivains. Toutes ces images se confondent dans l’exposition.Los Angeles provoque l’imaginaire, comme une machine à inventer des histoires. Elle est devenue, depuis longtemps, dans les esprits et dans les regards : une fiction. C’est une video surexposée, un roman fleuve. Los Angeles fait rêver le monde. Pourtant c’est un endroit terriblement dur, où chacun, de manières différentes et pour des raisons différentes, se bat chaque jour. La mégalopole de Los Angeles est le royaume de l’illusion et du factice. Pas seulement à cause de l’industrie du cinéma mais parce que la ville elle-même est mise en scène, peut-être pour oublier la menace permanente de tremblements de terre, d’incendies de forêts, et aussi pour repousser le souvenir des émeutes de 1992. Ce dont on peut être sûr, c’est qu’elle fascine les artistes et inspire les écrivains. Toutes ces images se confondent dans l’exposition.

Les couleurs dynamisantes du pop art y racontent le luxe des villas protégées, les ombres mouvantes de l’art video en montrent la folie et la dérive. On y voit une intense brutalité urbaine mais aussi la beauté trompeuse de la cité des anges. On ne peut ignorer, à côté du luxe d’Hollywood, le racisme, l’immigration et la misère.  

 

Si vous passez par Lyon, vous avez jusqu’au 9 juillet pour voir l’expo.
Et vous comprendrez aussi, pourquoi un nombre incalculable de romans et en particulier de polars ont pour cadre Los Angeles.
Vases communicants MCH/Ouest Track Radio :
Pour ceux qui ont écouté, le dimanche 14 mai, à 11 heures, sur Ouest Track Radio (95.9), l’émission Viva Culture et sa « 10 mn Chronique !» consacrée à l’exposition Los Angeles, une fiction, retrouvez ici les titres dont vous avez entendu des extraits : – Zombies, Bret Easton Ellis,1996, éditions Robert Laffont pour la traduction française
– Le dernier coyote, Michael Connelly,1995, éditions du Seuil pour la traduction française
– La maison des feuilles,Mark Z. Danielewski, 2000, Denoël pour la traduction française
Quelques rendez-vous ici et là :
http://ouest-track.com
http://www.mac-lyon.com/mac/sections/fr/en_cours/los_angeles_une_fic

       

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Roger Waters en 4 événements ou l’âme de Pink Floyd – 10mn chronique- sur Ouest Track radio, dans Viva Culture, une émission de la MCH.
Ce matin, dans le sillage de la fête de la musique, je vous propose une chronique…musicale. Préparée grâce à la collaboration entière et précieuse de Patrick Ducher, chroniqueur pour le site culturel Ciné-art-scene. Roger Waters, le bassiste et chanteur de Pink Floyd, l’âme de ce fameux groupe anglais de 1967 à 1985, était en France
Félicie Faizand de Maupeou au PURH Claude Monet et l’exposition Une stratégie de carrière à l’avènement du marché de l’art Confrontant l’échelle monographique à l’étude du contexte plus global de transformation des mondes de l’art au tournant entre le XIXe et le XXe siècle, l’auteur met en lumière la stratégie d’exposition que Monet déploie tout au long de
Cette association absorbera les deux structures régionales du livre normandes, l’ARL et le CRL, et constituera la nouvelle agence normande du livre.  Normandie Livre & Lecture est la nouvelle agence de coopération des métiers du livre en Normandie, à compter du 1er janvier 2018. L’association Normandie Livre & Lecture a pour objectif de promouvoir le
Viva Culture ! sur Ouest Track Radio.  La Rubrique des spectateurs, une année de radio à podcaster…
2017 14 mai 2017, Dick Anegarn au Tetris, un concert qui twiste ! 28 mai, Olivier Saladin et l’art populaire, 6ème Grande Conversation MCH. 11 juin, Sonia Anton raconte Le Havre, Le Galet et la crevette. 25 juin, la fête de la musique et les festivals d’été. 9 juillet, Lire à la plage à Yport avec
LES ENTRETIENS DE VIVACULTURE sur OUEST TRACK. COM : écoutez les en podcast !
11 MARS l’artiste plasticienne Claire Lise Chobelet 25 MARS  Hélène Emery, Théâtre du Passage à Fécamp 8 AVRIL l’artiste Hélène Delprat au Musée des Beaux Arts de Caen 22 AVRIL la médiation entre artistes et publics Martine Sabatier du Transfo 6 MAI Samir de la bouquinerie, café littéraire Les Yeux d’Elsa 20 MAI le peintre
Retour à Reims
Retour à Reims.   Didier Eribon a écrit « Retour à Reims » en 2009. C’est à la fois un récit très personnel et une analyse politique et sociologique.  Il raconte dans ce livre son retour dans sa ville natale après des années de rupture et d’exil, retour qu’il n’a pu envisager qu’après la mort de son

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...