Exposition du 1er au 28 octobre 2015 Régis MARÉCHAL

Galerie Caen - Art-Culture-France

Ses outrances caricaturales, qui font passer du rire aux larmes et de la farce à la tendresse, n’ont d’autre objet que d’éperonner l’absurdité de la comédie humaine. Ne nous méprenons pas cependant. Maréchal n’est pas plus misanthrope que cynique, mais il sait voir ce qui se trame derrière les masques. Les visages qui s’y dissimulent ont de quoi effrayer le chaland.

Dans les images de Maréchal, entre rêve et cauchemar, enfer et paradis, l’homme et la femme naviguent, hagards et désemparés, jouant parfois un rôle qu’ils n’ont pas forcément choisi. Malmenés par le cours du destin, ils ressemblent souvent à des nageurs à la dérive, tentant de s’accrocher au moindre tronc flottant. Les personnages du peintre traduisent par leur posture le peu d’emprise qu’ils ont sur la réalité. Heureusement, il subsiste chez certains d’entre eux une part d’enfance qui les maintient à la surface de l’eau. C’est le triomphe de l’innocence sur l’égoïsme meurtrier, la revanche de la poésie sur la froideur régnante. Chez Maréchal, l’étrangeté fait sans cesse irruption dans le quotidien. Il pratique pourtant une peinture populaire. Nous entendons par là qu’elle peut toucher tout un chacun sans référence à un savoir particulier. Haut en couleur, cet univers baroque révèle ce que les hommes ont dans la tête. Leurs fantasmes comme leurs chimères, leurs amours comme leurs rêves brisés. […]
Luis PORQUET, critique d’art – Les Affiches de Normandie (extrait)
www.regis-marechal.com

 

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Le CNC présente la réforme Art et Essai
Donner un nouvel élan aux salles d’art et essai, telle est l’ambition de la réforme du secteur annoncée, vendredi 7 avril, par le Centre national du
Des raisons d’aimer le théâtre….
On ne programme pas assez de Commedia dell’arte, théâtre populaire italien, né au XVIe siècle. Pourtant ces acteurs masqués qui improvisent des comédies savent susciter
Le cinéma américain propose une mise en image des urbanités souterraines comme espaces-refuges problématiques
A un moment où l’espace s’appréhende par le biais d’un regard extra-humain, le cinéma américain propose une mise en image des urbanités souterraines comme espaces-refuges
La tournée du spectacle d’Aurélien Bory, Espaece, partie de Nantes, en passant par Toulouse et Lille, s’est achevée au Havre, au Volcan, le 13 janvier
Des coups de coeur de spectateurs, des avis mitigés aussi…
Apéro des spectateurs du 31 mars, autour d’un thé ou d’un jus de fruits aux Tiroirs d’Adèle 137 rue de Paris LH : Annette, Sylvette,
Le Pas Grand Chose, de Johann Le Guillerm
Nous avons vu au Volcan le dernier spectacle de Johann Le Guillerm. Il nous avait habitués à des prouesses circassiennes. Le voici en conférencier, sérieux

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...