Exposition consacrée à Walter Sickert à Dieppe

Jusqu’au 26 septembre, dans le cadre du festival Normandie impressionniste, le Musée de Dieppe propose une exposition consacrée à Walter Sickert (1860-1942), peintre post-impressionniste anglais, considéré comme l’un des précurseurs de la peinture moderne. Intitulée « Sickert à Dieppe, portraits d’une ville », elle présente une œuvre intimiste (intérêt pour la figure humaine et les portraits), mais aussi locale (monuments et scènes de la vie quotidienne). En effet, cette cité balnéaire l’inspira pendant près de trente ans : « Après avoir déjà fréquenté Dieppe enfant, il y passe, entre 1885 et 1922, une grande partie de sa vie », confie Pierre Ickowicz, conservateur en chef du musée.
sickert
Pourquoi aller à Dieppe, en Seine-Maritime, voir une exposition d’un artiste britannique peu connu en France, nommé Walter Sickert (1860-1942) ? Pour trois raisons. Une : Sickert est l’un des peintres les plus singuliers de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, assez remarquable pour avoir été l’ami de Whistler et de Degas et avoir été collectionné par Bonnard et Signac. Deux : jamais aucune rétrospective ne lui a été consacrée en France, bien qu’il y ait passé la moitié de sa vie et ait même été montré en 1903 à la Biennale de Venise dans la section française. Trois : Dieppe et ses environs ont été ses lieux de prédilection entre 1885 et 1922…

Sickert à Dieppe. Château-musée, rue de Chastes, 76200, Dieppe. Tél. : 02-35-06-61-99. Du mercredi au lundi de 10 heures à 18 heures. Entrée : 4,50 €. Jusqu’au 25 septembre. www.normandie-impressionniste.fr

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/arts/portfolio/2016/09/05/walter-sickert-se-devoile-a-dieppe_4992485_1655012.html#Q30MQ7SSXB6ErIhg.99

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,
Thelma recherche Louise désespérément…au Bastringue.
Le choix du titre fait référence à deux  film,  Thelma et Louise de  Ridley Scott (1991)et Recherche Suzanne désespérément de Suzanne Seidelman (1985). Les deux

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...