Exposition consacrée à Walter Sickert à Dieppe

Jusqu’au 26 septembre, dans le cadre du festival Normandie impressionniste, le Musée de Dieppe propose une exposition consacrée à Walter Sickert (1860-1942), peintre post-impressionniste anglais, considéré comme l’un des précurseurs de la peinture moderne. Intitulée « Sickert à Dieppe, portraits d’une ville », elle présente une œuvre intimiste (intérêt pour la figure humaine et les portraits), mais aussi locale (monuments et scènes de la vie quotidienne). En effet, cette cité balnéaire l’inspira pendant près de trente ans : « Après avoir déjà fréquenté Dieppe enfant, il y passe, entre 1885 et 1922, une grande partie de sa vie », confie Pierre Ickowicz, conservateur en chef du musée.
sickert
Pourquoi aller à Dieppe, en Seine-Maritime, voir une exposition d’un artiste britannique peu connu en France, nommé Walter Sickert (1860-1942) ? Pour trois raisons. Une : Sickert est l’un des peintres les plus singuliers de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, assez remarquable pour avoir été l’ami de Whistler et de Degas et avoir été collectionné par Bonnard et Signac. Deux : jamais aucune rétrospective ne lui a été consacrée en France, bien qu’il y ait passé la moitié de sa vie et ait même été montré en 1903 à la Biennale de Venise dans la section française. Trois : Dieppe et ses environs ont été ses lieux de prédilection entre 1885 et 1922…

Sickert à Dieppe. Château-musée, rue de Chastes, 76200, Dieppe. Tél. : 02-35-06-61-99. Du mercredi au lundi de 10 heures à 18 heures. Entrée : 4,50 €. Jusqu’au 25 septembre. www.normandie-impressionniste.fr

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/arts/portfolio/2016/09/05/walter-sickert-se-devoile-a-dieppe_4992485_1655012.html#Q30MQ7SSXB6ErIhg.99

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Le CNC présente la réforme Art et Essai
Donner un nouvel élan aux salles d’art et essai, telle est l’ambition de la réforme du secteur annoncée, vendredi 7 avril, par le Centre national du
Des raisons d’aimer le théâtre….
On ne programme pas assez de Commedia dell’arte, théâtre populaire italien, né au XVIe siècle. Pourtant ces acteurs masqués qui improvisent des comédies savent susciter
Le cinéma américain propose une mise en image des urbanités souterraines comme espaces-refuges problématiques
A un moment où l’espace s’appréhende par le biais d’un regard extra-humain, le cinéma américain propose une mise en image des urbanités souterraines comme espaces-refuges
La tournée du spectacle d’Aurélien Bory, Espaece, partie de Nantes, en passant par Toulouse et Lille, s’est achevée au Havre, au Volcan, le 13 janvier
Des coups de coeur de spectateurs, des avis mitigés aussi…
Apéro des spectateurs du 31 mars, autour d’un thé ou d’un jus de fruits aux Tiroirs d’Adèle 137 rue de Paris LH : Annette, Sylvette,
Le Pas Grand Chose, de Johann Le Guillerm
Nous avons vu au Volcan le dernier spectacle de Johann Le Guillerm. Il nous avait habitués à des prouesses circassiennes. Le voici en conférencier, sérieux

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...