DES NOUVELLES DES CINEMAS

DANS LE MONDE :

En attendant le « monde d’après », et la réouverture des salles de cinéma (peut-être début juillet ou mi-juillet, rien n’est encore sûr), le drive-in, une pratique héritée du siècle dernier, est en train de ressurgir en France et dans quelques pays étrangers (en Allemagne, au Danemark, aux Etats-Unis, berceau des drive-in, etc.).(…)

Les municipalités semblent assez friandes de ce concept vintage qui procure du rêve à leurs administrés sans les exposer au virus, et donne une image positive de la ville alors que les élections municipales ne sont pas terminées.(…)

La Fédération nationale des cinémas français (FNCF) surveille d’un œil perplexe ces alternatives à la salle. (…) Clarisse Fabre

Cinéma : le fonds d’indemnisation temporaire pour les tournages prend forme

Depuis qu’Emmanuel Macron a annoncé, mercredi 6 mai, la mise en place de ce fonds qui fonctionnera « au cas par cas », le dossier, qui paralyse totalement la reprise des tournages, avance doucement. Les réunions se succèdent à Bercy et au Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC). Ce fonds, qui pourrait voir le jour le 1er juin, devrait être géré par le CNC et doté d’environ 50 millions d’euros. Un plafond d’aide aux producteurs doit encore être fixé.  Nicole Vulser

Majors ou confidentielles, les plates-formes de streaming profitent du confinement

Après quatre semaines de confinement, 89 %  déclarent avoir consommé séries, films, expositions numériques, musique et jeux vidéo. Une pratique qui profite largement aux plates-formes de streaming, par abonnement (SVoD), à l’achat ou à la demande (VoD).(…)

Néanmoins, ce ne sont pas seulement les séries, les blockbusters, ou même les comédies populaires, qui tirent profit de la situation. Les grands classiques, les films d’auteur, les documentaires parmi les plus pointus suscitent eux aussi un intérêt dont témoignent les plates-formes plus confidentielles. (…)

Cannes 2021, nouvel horizon des producteurs indépendants

(…)Tous mettent résolument le cap sur 2021, une année blanche (pour 2020), avec les pertes afférentes, leur semblant préférable à tout autre solution. C’est dire le poids à nul autre pareil de Cannes dans le lancement d’un film d’auteur.  Jacques Mandelbaum

Ecoutez l’Entretien avec Tristan Bonis, directeur du cinéma Les Arts à Montivilliers, dimanche 24 mai à 11h dans VIVACULTURE sur Ouest-track radio.

Et la petite revue de presse d’I.Royer dans le 8 à 9 sur Ouest-track

CORONA #23 OUVERTURE CINEMAS

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...