Derrière les portes, court-métrage d’Abdoulaye Diop, sur les violences conjugales

Aux côtés du fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes de l’université du Havre et de la ville du Havre, notre association Maison de la culture du Havre a soutenu la réalisation du court-métrage d’Abdoulaye Diop, étudiant à l’université du Havre, sur le thème des violences conjugales.

L’équipe du film: 
Abdoulaye Diop, scénario et réalisation.
Jad Boussin, cadreur/monteur.
Karnal, ingénieur du son.
Joel Decobecq, compositeur, pianiste.

Distribution
Luka Quinn : Simon
Sabrina Boiché : Maman
Annette Maignan   : la directrice de l'école
Jérôme Le Goff : le père

Dans cette distribution, on reconnaitra Annette Maignan, membre de notre conseil d’administration, et Jérôme Le Goff, membre du théâtre de la Manicle (dont nous sommes régulièrement partenaires pour des rencontres au Satellite Brindeau) et objet d’un portrait d’artistes par Jocelyn Brudey,  dans le cadre du cycle que nous avions lancé.

Le film est diffusé par la Maison du film court à Paris

et a été sélectionné par le concours Nogynophobie et le festival de l’Entrepôt à Paris

Vous pouvez voir le film via le site “Ensemble contre la gynophobie”

       

A propos de l'auteur

Vice-président et trésorier de la Maison de la Culture du Havre. Vice-président d'Actions pour promouvoir le français des affaires.

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Si quelqu’un vous dit avoir vu un lapin rose de 61 mètres, allongé sur les hauteurs des Alpes, en Italie, croyez-le. Ou alors allez vérifier,
  Smart factory, la fabrique d’œuvres d’art, au Tetris Il resta silencieux pendant un long moment Il se tut pendant un moment Il était
            Il est des fictions qui rassemblent toutes les générations, et cela sur plusieurs années. Le Prisonnier, série télévisée de
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...