« Dernières nouvelles du cosmos », documentaire français de Julie Bertuccelli (1 h 25).

Lorsqu’on la découvre au début de Dernières nouvelles du cosmos, (sortie 9 novembre 2016) le nouveau documentaire de Julie Bertuccelli, (…) Hélène a 30 ans, elle est autiste et ne parle pas.

Il lui a fallu vingt ans pour arriver aux mots, dans le silence, mais cet avènement du langage fut une épiphanie. Armée d’une boîte remplie de lettres, elle compose des textes d’une force et d’une beauté subjuguantes, à la croisée du poème, de la philosophie, de la métaphysique, qu’elle signe « Babouillec ».

Soucieuse de ne pas nier cette nature silencieuse du langage de « Babouillec », la cinéaste lui offre en retour son film comme une page, sur laquelle ses mots s’invitent en surimpression, comme ils le font sur la table où elle écrit, aidée par sa mère. Apparaît alors tout l’enjeu qu’il y avait à filmer Hélène, et que Dernières nouvelles du cosmos déploie merveilleusement dans sa grande modestie formelle : passer – littéralement – au travers des mots écrits sur l’image, pour nous ramener à l’apparence inattendue de la Pythie dans son écrin de silence. Noémie Luciani

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/cinema/article/2016/11/09/la-selection-cinema-du-monde_5027763_3476.html#7r22KbMDAPz3eIBL.99

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
L’Apéro des spectateurs/février 17
Réunis le 9 février,   les spectateurs que nous sommes ont échangé sur quelques évènements culturels du mois. Voici un rapide aperçu… nous nous sommes réjouis de
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...