Comment construire le Nous dans un contexte social en crise ?

Présentation

Dès son plus jeune âge, l’enfant apprend qu’il n’est pas seul sur terre, que des générations l’ont précédé, que d’autres vont venir. Comment aura-t-il été accueilli, qu’aura-t-il dû recevoir et à quoi devra-t-il consentir pour transmettre à son tour ? En devenant parent, l’adulte change de statut et prend la responsabilité de ceux qu’il met au monde.

En devenant citoyen, l’individu accepte de déléguer une part de sa liberté. Il sort de la horde pour devenir partie prenante d’une assemblée fraternelle. Il s’oblige au partage et à la solidarité. Au plan social, le Nous, l’intérêt général est mis en place par l’État via les services publics.

Mais aujourd’hui, à toute vitesse, se renégocient les limites entre privé, public et commun. Se redessinent les frontières entre le proche et le lointain. Tout comme le rapport à soi et aux autres, aux mondes réels et virtuels. Dans ce monde, à l’individualisme souvent exacerbé, comment vivifier le Nous ?

Pour réfléchir ensemble à ces questions, nous vous invitons à une journée de travail conviviale et participative.

Programme

8h45 Accueil
9h15 Interventions
Nous vous invitons à vous laisser guider par l’ordre non précisé des interventions et pauses.
17h30 : Fin de la journée

Intervenants (par ordre alphabétique)

Dany-Robert DUFOUR Philosophe, a notamment publié Le délire occidental (Les Liens qui libèrent 2014)

Délabrement et reviviscences de l’intérêt général
Qu’en est-il de l’État dans une société postmoderne? Comment envisager les liens entre économie ultralibérale et économie psychique? Comment repérer les nouvelles émergences de l’intérêt général, du collectif? …
Introduit par Diane HUPPERT, Yapaka

Pierre LARROUTUROU Ingénieur agronome, économiste, mandataire politique, a notamment publié La grande trahison (Flammarion, avril 2014).

Le politique, garant de l’intérêt général
Par gros temps, de quelles balises le politique dispose-t-il ? Non, le politique n’est pas pieds et poings liés par des directives dictées par les lobbies. Quelles responsabilités a-t-il pour relancer la démocratie? Comment repenser le lien entre société civile et institutions ?…
Introduit par Frédéric DELCOR, Secrétaire général du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Vincent MAGOS Directeur général adjoint du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles et responsable de Yapaka et Claire-Anne SEVRIN, Philippe JADIN, Yapaka
La prévention entre intérêt général et contrôle social

Bernard STIEGLER Philosophe, a notamment publié États de choc – Bêtise et savoir au XXIe siècle (Fayard/Mille et une nuits, 2012)

Contribution et intérêt général
Comment l’État peut-il impulser une économie contributive ? Comment peut-il inviter les citoyens à y participer et quelles modifications cela entraîne-t-il ? Quel changement de fonctionnement cela implique-t-il pour les administrations qui passeraient d’une position d’application des normes à une position visant à susciter la participation ?…
Introduit par Françoise GUILLAUME, Ecole Decroly et CP Yapaka

Stelios STYLIANIDIS Professeur de psychiatrie sociale (Panteion University of Social and Political Sciences, Athènes)

Quand l’État s’efface
La situation en Grèce comme situation paradigmatique : l’aspect catastrophique (augmentation du chômage, du taux de suicide, de la mortalité infantile…), mais aussi apparition de nouvelles pratiques de
solidarité et actions innovantes dans le secteur de la santé mentale.
Introduit par Françoise HOORNAERT, SOS Parents-Enfants (Tournai et Mouscron) et CP Yapaka

 

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,
Thelma recherche Louise désespérément…au Bastringue.
Le choix du titre fait référence à deux  film,  Thelma et Louise de  Ridley Scott (1991)et Recherche Suzanne désespérément de Suzanne Seidelman (1985). Les deux

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...