cirque-plume-villette-hotel-mareuil-paris

« Tempus fugit ? Une ballade sur le chemin perdu »

Le Cirque Plume

Le Havre, janvier 2015

« Tempus fugit ? » C’est vrai, le temps passe. Les générations se suivent, après les parents, les enfants mais le plaisir est toujours là.

1991, un chapiteau est dressé à Meylan, près de Grenoble, au cœur des montagnes. Il pleut et comme le printemps a été froid Chamrousse et Belledonne sont encore un peu enneigées là-haut, au dessus de nos têtes mais nous quatre on se réchauffe devant les merveilleux tableaux des acrobates-poètes… « Le Cirque Plume » est en Isère !

2015, le Volcan rouvre ses portes au Havre, près du bassin. Il pleut sur les pentes immaculées du bâtiment rénové mais nous quatre on est toujours sous le charme des artistes-musiciens. Nous quatre… ? Presque ! Nos filles ont grandi et nous revenons avec deux petits-enfants intrigués. Du cirque dans un théâtre ? ça va être comment Le Cirque Plume? LOL! Jeanne et Gustave sont perplexes…

Eh bien, c’est encore plus beau sur une scène ! Les tableaux se succèdent avec élégance dans un rythme endiablé. Les jongleurs laissent la place aux contorsionnistes, les acrobates se transforment en clowns irrésistibles, les musiciens en équilibristes… Le piano à queue fait vibrer la salle et la voix du pianiste nous électrise, vite rejoint par tous les autres : les violons aériens, les cuivres étincelants, les accordéons. Quel talent ! Une douzaine d’artistes se croise sur le plateau dans un spectacle éblouissant de grâce et d’intelligence. Les décors valsent à droite et à gauche, un trapèze descend des cintres, un mât se dresse, le sol tangue et joue des claquettes. Les trouvailles jaillissent à chaque instant : un vieux fût qui roule tout seul et on palpite, une corde rétive s’agite sur le sol et on éclate de rire avec les enfants. Un geste, un mot suffisent. Pas un instant de répit. « Ah !…Oh… ! ». On ne sait plus si on est au concert ou au théâtre !

Les lumières savantes sculptent le décor et mettent en valeur les objets les plus humbles qui sont sublimés sur ce plateau si hétéroclite mais si inventif.

Quand le tourbillon s’achève la salle conquise salue ce beau spectacle par un tonnerre d’applaudissements. Jeanne et Gustave frappent dans leurs mains, debout, enchantés ! On sort légers, éblouis par tant de talent, tant de travail, tant d’humour, heureux et épatés par tant d’ingéniosité. Rajeunis de vingt ans ! Merci pour la bal(l)ade…

 

Christine Baron-Dejours

       

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Commémorer la traite, l’esclavage et leurs abolitions
Le 10 mai est la “journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition” depuis 2006. La France est le premier État et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l’esclavage “crime contre l’humanité“. Elle est également le seul État à avoir décrété une journée
Une Saison graphique fête ses 10 ans ! Une Saison Graphique est une manifestation annuelle consacrée à la création graphique contemporaine, regroupant plusieurs événements répartis dans différents lieux culturels du Havre et de sa région. Chaque année, entre les mois de mai et juin, l’évènement Une saison graphique propose expositions, rencontres, ateliers, conférences, concerts et
7eme grande conversation – Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues, la ville transformée Le vendredi 13 avril prochain, l’association MCH recevra François Delaroziere, directeur artistique de la Cie la Machine. Il aura carte blanche, à la bibliothèque Oscar Niemeyer, à 18h 30. L’entrée sera libre. Il parlera de sa démarche, de sa collaboration avec les artistes, les techniciens et les décorateurs qui
10 MN CHRONIQUE – VIVACULTURE – sur Ouest Track.com, le dimanche à 11h
A retrouver sur notre site www.asso-maisondelaculture.fr dans Actualités / Rubrique des spectateurs 2017 14 mai : Une ville qui fait rêver le monde, exposition Los Angeles, à Lyon 28 mai : histoires de musées 11 juin : faire la fête, les 500 ans du Havre 25 juin : Une série culte : Le prisonnier. 09
Razzia, un film de Nabil Ayouch  Ou l’art de se tromper de colère.  1982. Un instituteur renonce à ce qui fait sa joie : enseigner aux enfants la beauté du monde. L’arabisation forcée exerce sa violence religieuse jusque dans ces superbes montagnes reculées de l’Atlas marocain, et les écoliers kabyles, magnifiquement filmés, n’y comprennent plus rien.
Apéro des spectateurs du 20 mars 2018 au Monte-Cristo
C’était un petit apéro de printemps mardi, agréable et sympathique. Comme on n’était que 4 (Isabelle, Liliane, Sylvette et moi) on a pris le temps de bavarder. Sylvette était curieuse de savoir ce qu’on avait pensé de sa soirée aux Yeux d’Elsa consacrée au Printemps des poètes. Liliane qui aime beaucoup cet endroit pour l’ambiance

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...