Ce que peut la culture

http://www.politis.fr/Ce-que-peut-la-culture,28939.html

(…) En voici l’intrigue : dix ans après la guerre d’indépendance irlandaise, dont les plaies sont à peine cicatrisées, Jimmy Gralton revient des Etats-Unis, où il était exilé.(…)

Je reviens à la scène « anodine » sur laquelle je m’arrête ici. Une cohorte de gendarmes investissent la ferme de la mère de Jimmy, en état d’arrestation. Mais la vieille femme leur propose d’abord de prendre le thé pendant que son fils monte à l’étage pour se munir de quelques effets – en réalité, il prend la poudre d’escampette. En leur servant le thé, elle leur rappelle que lorsqu’ils étaient écoliers, elle leur apportait des livres. « L’Île aux trésors était mon préféré », dit l’un des gendarmes. Et la séquence passe à autre chose.

Que dit pertinemment cette scène ? Que la lecture de grandes œuvres n’a pas suffi à ce que ces hommes ne choisissent de servir l’oppression. Que la culture ne peut, à elle seule, rendre meilleur et plus lucide, tracer une perspective où la justice serait pour chacun le maître mot. Bref, ouvrir sur un avenir plus humain. Il y faut aussi des conditions matérielles, une biographie particulière.

Kantcheff / Politis (extraits)

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
L’Apéro des spectateurs/février 17
Réunis le 9 février,   les spectateurs que nous sommes ont échangé sur quelques évènements culturels du mois. Voici un rapide aperçu… nous nous sommes réjouis de
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...