« Bienvenue en Corée du Nord » Olivier Lopez/Cie actéa-La Cité/Théâtre

Le Volcan janvier 2017

Bienvenue en Corée du Nord ! Bienvenue chez les Pieds Nickelés…géniaux !

Quelle équipe ! Quelle dégaine ! Quelle allure… D’où sortent-ils ces olibrius mal fagotés, ahuris d’être là mais tellement soucieux de bien faire ? Jet-lag ? Choc culturel ? Sonnés par ce qu’ils ont découvert au pays des Kim ou éprouvés par la rude rééducation de leur séjour en dictature ? Frappés de toute façon, déjantés.

Le choc a été si rude qu’on n’en saura rien. Leur bonne volonté, leur souci de bien faire, sont inopérants à contenir leurs dérapages constants. Lancés comme des dés sur le devant de la scène ils ne réussiront jamais à démarrer leur spectacle. Ou alors si, par la bande…

Deux ou trois objets symboliques faits de bric et de broc (une valise à roulettes déglinguée, un missile en carton pour la « Danse du missile » façon Crazy Horse, un portrait figé de Kim Jong-un, un casque militaire qui a des airs d’égouttoir à vaisselle) et voilà tous les accessoires. Pas de décors, mais des costumes abracadabrants, des paillettes, des couleurs qui claquent, des perruques de carnaval, des maquillages extravagants et tout est dit.  Mais le spectacle jaillit de toute part… De vrais magiciens !

Tout est prétexte à faire rire la salle à gorge déployée et on ne s’en prive pas ! Non stop. On rit de leurs mimiques inventives, des yeux qui roulent, des bouches qui se tordent, de leurs dégaines irrésistibles, pieds dedans, dos vouté, air ahuri, accablé par le sort, corps dégingandés dont ne sait plus que faire… De leurs accents populaires, de leur langage malhabile mais plein de trouvailles.  On rit mais on ne ricane pas. Jamais. Comme on rirait des maladresses d’un enfant pour l’encourager.

Quel beau spectacle sur le spectacle en train de se faire là sous nos yeux, servi par des comédiens talentueux, des clowns attendrissants et tellement drôles !

Quand ils tomberont le masque au final on découvrira stupéfaits des jeunes gens rayonnants et très beaux, débarrassés de leurs artifices, bien contents de nous avoir bernés en jouant les idiots du village ! Comme la cerise sur le gâteau…de riz ! Ou de rire !!

Christine Baron Dejours

       

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
L’Apéro des spectateurs/février 17
Réunis le 9 février,   les spectateurs que nous sommes ont échangé sur quelques évènements culturels du mois. Voici un rapide aperçu… nous nous sommes réjouis de
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...