bd_plossu_15

Bernard Plossu. Le Havre en noir et blanc

Du 10 octobre 2015 au 28 février 2016

Venu au Havre en 2013 et 2014, Bernard Plossu nous livre en 104 photographies le portrait d’une ville, d’un port…  De la ville reconstruite par Auguste Perret qu’il associe au souvenir du cubisme de Georges Braque, à l’espace dilaté des zones portuaires en passant par les quartiers XIXe siècle ou balnéaires et la longue promenade du bord de mer, Plossu se promène et nous transporte.

« Revoilà l’arrivée en gare du Havre, à nouveau. Je ne sais pas pourquoi, mais chaque fois que j’arrive, ça me saute aux yeux que ça me plaît !  Cette lumière du vent qui chasse les nuages gris, qui amène des averses de pluie torrentielles d’un coup, puis qui fait ressortir un soleil éclatant, en fait, cette lumière changeante d’une grande poésie. Le Havre capitale de la poésie ?
oui, je le pense, sa poésie bien à elle…

http://www.muma-lehavre.fr/

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Jean Defrêne, adhérent de notre association, homme politique et militant associatif, est mort
Jean Defrêne,  maire honoraire de Rouelles, membre du Parti Socialiste puis du Parti radical de gauche au Havre, ancien maire de Rouelles et adjoint au
Mon cœur /Pauline Bureau, Cie La Part des Anges
Le Volcan, 1 mars 2017 « Sache que ce cœur exsangue Pourrait un jour s’arrêter… »(1) Il en fallait du travail et des idées pour aboutir à ce spectacle
Au pays de l’« exception culturelle française », de plus en plus de films se retrouvent presque mort-nés.
Lumière sur les salles obscures Les salles de cinéma en France ont connu une année faste en 2016. Pourtant, tous les exploitants n’y trouvent pas leur
Réduire la distance entre le danseur et le public : pourquoi ?
Plus question de rester assis au théâtre. Récemment, à Paris, on a partagé l’espace avec les danseurs de Para que o céu nao caia, chorégraphié
 « Billet d’humeur » J’ai connu ma plus forte émotion théâtrale grâce au Off en 1983  – dans une rue des Teinturiers d’avant la lourde prolifération des scènes,
Thelma recherche Louise désespérément…au Bastringue.
Le choix du titre fait référence à deux  film,  Thelma et Louise de  Ridley Scott (1991)et Recherche Suzanne désespérément de Suzanne Seidelman (1985). Les deux

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...