Atelier : trouver son clown

Atelier libre
Nous accueillons pour la première fois la clownesse Audrey Cornu qui proposera à chacun de trouver son clown les mardis 4, 11 et 18 décembre.
Pour vous inscrire : 02 35 44 54 37 ou marine@akte.fr
Plus d’infos sur notre site internet : www.akte.fr

« Il s’agit dans cette discipline d’utiliser le plus petit masque du monde, le nez rouge, afin de se découvrir clown.
Travailler notre clown, c’est déconstruire nos filtres sociaux et mettre en jeu nos émotions, nos fragilités et nos dimensions cachées en donnant vie à un personnage sensible, naïf, imaginatif, en relation directe et complice avec l’Enfant intérieur que nous possédons tous. C’est aussi, cultiver notre présence, notre écoute, notre potentiel de jeu, de communication et de création, notre acceptation de soi et de l’autre, notre sens de l’humour et de la dérision. »

Si aujourd’hui l’image du clown traditionnel a roulé sa bosse depuis les chapiteaux et semble porter le fardeau de sa mauvaise réputation, rassurons nous : son règne de terreur prendra aussitôt fin après la lecture de cet article.

En effet, il existe un tout autre type clown, beaucoup plus contemporain et bien loin de l’image des clowns circassiens qui ont traumatisé notre enfance. Ce clown serait enfoui en chacun de nous – et c’est valable aussi pour toi lecteur – et n’aurait alors plus la mission de faire rire à tout prix, mais bien d’inviter à une démarche personnelle : il s’agit ici non pas de faire le clown, mais d’être clown en se laissant aller à l’expression de ses propres émotions. C’est ce qu’a entrepris Audrey(…)

Le clown est ainsi aujourd’hui devenu à peu près tout sauf le personnage de spectacle reconnu qu’il était, si bien qu’il est devenu une icône populaire mise à mal. Comment ne pas penser à l’envahissante mascotte de l’empire de la malbouffe, ou à Krusty, le piteux comédien toxico, cynique et déprimé des Simpson ? Le clown a même fini par trouver sa place au cinéma, bien souvent dans le rôle du vilain, avec le Joker comme Némésis du Batman, où le maléfique Ça, une entité mystique prenant l’apparence d’un clown qui terrifie des enfants dans le film éponyme. Il est temps de nous réconcilier et de nous refamiliariser avec ce personnage connu universellement, dont l’exercice a profondément changé et se dévoile désormais à travers une discipline qui mêle spectacle et introspection : l’expression clownesque.

Audrey cornu
Comédienne, Audrey Cornu a été formée pendant plus de 10 ans au sein de la compagnie de Théâtre « Les Charroyeurs de songes ». Formée à l’École de Clown et de burlesque « Le Samovar » à Paris. Depuis 6 ans maintenant, Audrey s’est spécialisée dans l’enseignement de l’expression clownesque et forme désormais les adultes et jeunes adultes (dès 16 ans).

 

 

 
       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...