Bonjour à tous.

Je vous remercie vous, les adhérents, pour votre présence ou votre soutien de cœur car vous nous réconfortez et nous encouragez. C’est une des raisons de nos campagnes d’adhésion ou de réadhésion, menée cette année grâce à un de nos adhérents, Benoit Carlier qui a dirigé un centre d’appels, avec le lycée Jeanne d’Arc : partager avec beaucoup les plaisirs et les bénéfices de nos actions.

De même, notre CA est une équipe active et mobilisée, et sans lui, nous ne pourrions pas remplir les missions que nous avons données à notre association. Missions qui interprètent largement le sens du mot « spectateur » puisque nous tenons à avoir un rôle actif dans la cité.

Cette saison a été marquée par de terribles attentats et des aventures électorales.
Plusieurs spectacles, films, conférences, livres, ont remis en jeu des exigences d’égalité et de savoir partagé, dans la ligne de la Révolution. Ses idées mais aussi l’importance de la controverse, contre l’appauvrissement de la pensée et de la sensibilité, ont éclairé notre réflexion : lisez nos articles dans la Rubrique des spectateurs ….Pour nous, pas de pensée unique, le débat d’idées, la contradiction, sont les signes d’une démocratie vivante.

Si nous sommes conscients de la difficulté, voire de l’impossibilité de transformer le monde, nous avons toujours confiance dans le pouvoir de l’art. Pour nous, même s’il est dérisoire peut-être, il est nécessaire et salutaire. Notre souci, même s’il est idéaliste, est la culture comme « bien commun ».
Notre boussole est le partage. La saison dernière, nous avions acté l’ambition d’élargir notre vision et de nous ouvrir à de plus jeunes générations.

Comment avons-nous réalisé cet objectif, au moins partiellement ?
Pendant cette saison, nous avons voulu resserrer notre action et focaliser notre budget sur nos propres initiatives.
Je crois que l’important cette année a été l’idée de joie que nous avons expérimentée en tant que spectateurs et partagée avec vous, visiteurs du site, lecteurs de nos journaux, auditeurs de notre émission Vivaculture.

• Vous savez que nous avons enfin publié le livre Culture et démocratie. Son importance n’est plus à démontrer. Cependant, nous sommes un peu déçus que beaucoup de Havrais n’aient pas acheté cet ouvrage, fondamental pour connaitre l’histoire de la ville. Au Salon du livre, notre association était aux côtés de l’éditeur. L’ouvrage a été réédité.
A sa suite, l’université Diderot avec des étudiants a organisé un colloque intitulé « Si on réinventait les maisons de la culture ? », j’y étais avec Serge Reneau qui y a pris la parole, ainsi que les réalisateurs du documentaire « Le rêve d’une culture partagée, une expérience havraise ».

• Les points majeurs de notre action ont été tout d’abord notre Grande conversation annuelle.

Le 21 mai, elle a porté justement sur ce sujet : « Quel bien commun est la culture ?». C’est le directeur du conservatoire, Patrick Bacot, qui nous a accueillis un dimanche matin à 10h.
Comme d’habitude, nos intervenants, cette année choisis par Catherine Désormière qui a piloté le projet, ont été extrêmement intéressants : Jacqueline Eidelman conservatrice générale du patrimoine au ministère, sur une suggestion de Serge Reneau et de son comité d’histoire au ministère. Elle a présenté les musées du 21ème siècle, ouverts, dépoussiérés, modernes : pour elle le vœu d’André Malraux de créer des maisons de la culture est aujourd’hui (seulement) réalisé ! Pensez au Musée-maison de la culture des origines…
Daniel Andrieu a fondé le festival Viva Cité et a décrit un projet consistant à remplir non une salle de spectateurs mais une ville d’artistes : cela change tout !
Ces deux témoignages nous ont permis de faire le point sur la fameuse « démocratisation » voulue par Malraux et les maisons de la culture. Je ne peux que vous inviter à nous suivre dans ces débats qui nous permettent d’approfondir les enjeux de la culture : venez !
En face d’eux, nous étions heureux d’accueillir des acteurs locaux dont la parole nous a été précieuse : je n’en cite que deux, Marie Bazire pour le Musée Malraux, Maryse Ricouard pour la websérie de la Tour réservoir (le Volcan, à Caucriauville)….Ecoutez les autres sur Vivaculture.
Enfin sur une suggestion tout à fait pertinente de Véronique Carlier qui se présente à vous pour entrer dans notre CA, nous avons eu le plaisir d’entendre le comédien Olivier Saladin lisant des extraits des Tableaux de service de Jean Vilar : il pointait du doigt la ligne de crête qu’il voulait suivre – entre le « zig et puce » et le « 2et 2 font 4 » – pour respecter le public…. J’utilise les jolis mots de Christine Baron qui en parle très bien dans Vivaculture le 28 mai.

• Car notre 2ème action importante a été notre intégration dans la radio locale Ouest track radio (95.9) pour une émission Vivaculture un dimanche sur deux à 11h – Vous pouvez l’écouter en direct sur la radio ou l’ordinateur ou en poscast à votre gré. Les jeunes fondateurs de cette radio disent qu’ils souhaitent rendre compte de toutes les actions positives de la ville et de sa région.

Nous y présentons des rubriques culturelles : l’Actualité de la semaine, Serge Reneau pour Eclats d’histoire, Christine Baron et sa Rubrique des spectateurs, Annie Drogou pour ses Lieux-dits, Catherine Désormière et ses 10 mn chronique. Une de nos adhérentes Anne-Lise Salmon dans une Rubrique des adhérents, esquisse le portrait d’un poète et lit un poème…Et un entretien avec un artiste ou un acteur culturel.

Cette émission veut être la vôtre : venez nous suggérer des rubriques, participer à une interview, présenter une œuvre, un spectacle, un artiste, un souvenir…Nous avons beaucoup de choses à partager ! C’est votre voix que nous voulons faire entendre.

Dans le même esprit, notre site participatif, notre page Facebook, notre compte Twitter sont aussi des partages d’informations et de réflexion. Ils progressent mais réclament encore des améliorations.
Sur notre site, plus d’acteurs culturels devraient publier leurs évènements, plus d’artistes pourraient rendre visibles leurs œuvres : je propose qu’ils puissent le faire directement dans la Rubrique « Les créateurs » (cela demande une opération de notre webmaster David Loureiro).
Notre page Facebook a connu un regain de « vues » lors d’un échange à propos d’un article non documenté et dépréciatif d’une pigiste de Libération sur Le Havre : l’occasion à notre spécialiste, Sylvie Barot, de rétablir la vérité historique.

En fait, plus largement, nous privilégions l’analyse objective par rapport à l’impulsivité et aux réactions épidermiques. C’est sans doute dans cette optique que nous devons poursuivre notre travail.
Par exemple, dans nos trois journaux annuels, nous informons, analysons, valorisons les évènements et les personnes importants du Havre. Je crois qu’ils se sont fait leur place dans plusieurs lieux, à la Galerne notamment. Nous-mêmes nous les donnons volontiers à nos amis et collègues.

Nos Apéros des spectateurs mensuels sont aussi des moments importants de partage. Il est difficile d’exprimer ses réactions et sentiments après un spectacle : ici nous pouvons librement et en confiance mettre des mots sur nos expériences de spectateurs. Ce n’est pas rien !

Les articles que nous avons rédigés, vous pouvez les lire sur notre site. Nous en avons imprimé certains dans le livret que nous vous remettons ainsi qu’à Avignon et à des compagnies.

• Pour les Bons plans, ils sont toujours d’actualité pour les adhérents (50% de réduction), notamment au Volcan. Pour l’opéra de Rouen, nous faisons maintenant confiance à Jean-Daniel Emion de la bibliothèque de Gonfreville pour nous réserver des places à tarif réduit. Pour la jolie saison prochaine de Caen, où le directeur du théâtre de Caen offre 10% de réduction à nos adhérents, nous attendons vos inscriptions. Nous espérons que ces Bons plans vous intéressent…

Nos archives posent un problème que notre trésorier a anticipé : la mairie nous demande une participation financière pour leur traitement sachant que nous les avons sauvées de justesse, que ces archives sont historiques et publiques. Je demande un rendez-vous au maire.

• Au niveau des partenariats, nous avons soutenu financièrement l’association Havre de cinéma en 2016 pour la nouvelle édition des rencontres nationales sur les séries, la réalisation du film sur les violences conjugales d’Aboulaye Diop, étudiant à l’université du Havre, diffusé dans 3 lieux. Nous avons aussi modestement contribué à la revue Michel, dont nous sommes sans nouvelles.
Notre partenariat avec Résonances s’est poursuivi sans apport financier de notre part. Résonances fait figurer notre logo sur sa brochure de saison (c’est encore le cas pour cette nouvelle saison), mentionne nos publications sur son site. 

Pour la saison prochaine, nous projetons d’approfondir nos actions et de nous rassembler. Elles méritent votre attention et votre participation. Nous souhaitons vous y associer davantage, si possible.

J’insiste sur notre campagne d’adhésion.
On pourrait dire que nos concitoyens ne s’engagent plus dans des associations. Une enquête de l’IFOP en 2017 estime à 13 millions le nombre de bénévoles présents dans au moins l’une des 1.300.000 associations, aujourd’hui actives. Les adhérents d’associations ne sont pas nécessairement des participants actifs mais…leur soutien nous fait du bien ! Notre association est vivante et dynamique, elle trace son chemin avec ténacité et fait entendre sa voix, votre voix. Si nous n’existions pas, nous, spectateurs attentifs, exigeants, actifs, ne faudrait-il pas nous inventer ??

Notre Grande conversation : chaque fois, nous avons des retours très positifs de ces débats et regrettons que certains parmi vous n’aient pas pu y assister !
Notre émission Vivaculture : écoutez-la, diffusez-la et faites-nous des suggestions.
Nos journaux : merci de les distribuer autour de vous !

Partageons nos expériences de spectateurs, enrichissons-nous de nos échanges et de notre réflexion…
Profitons des joies des arts et des rencontres, ici et ailleurs !

Isabelle Royer, présidente, juin 2017

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...