Chers adhérents, chers amis,

Avant de commencer, partageons cette bonne nouvelle : notre association avait invité Dany Laferrière au Havre lors de sa Saison haïtienne en 2010. Il vient d’être élu « immortel » à l’Académie française !

Cette assemblée générale a pour sujet principal notre livre de photos « 50 ans de création, 50 ans d’émotions » dont la réalisation est le résultat de notre action pour le cinquantenaire de la maison de la culture, en partenariat avec l’équipe des photographes havrais réunis autour de Pierre Riou.

Que nous montrent ces photos ?

Tous les arts y sont représentés.

La MCH a offert à un grand nombre de spectateurs un plus grand accès aux oeuvres.
Enfin la qualité des photos – preuve que ces photographes sont des artistes – fait écho à la qualité des spectacles et à l’exigence artistique de la maison de la culture.
Ces photos nous renvoient à nos bonheurs de spectateurs mais aussi à notre propre exigence. On s’aperçoit que la maison de la culture a contribué à multiplier nos choix, former notre regard, nous léguer un héritage culturel.

Aujourd’hui, nous représentons un public qui voit, qui entend, qui juge toutes sortes de spectacles et de films. Nous fréquentons de nombreux lieux culturels, nous soutenons selon nos moyens les artistes et la création. Nous aimons confronter et partager nos cultures. Nous nous formons ensemble. Il est donc très cohérent que nous soyons devenus une association de « spectateurs actifs ». Le « spectateur augmenté », voilà ce que nous proposons. Pour nous, et nos enfants.

Finalement ce livre tente de répondre à la question récurrente : d’où est venue notre curiosité ? D’où vient-elle ? Cette question est celle que nous nous posons constamment, notamment à propos de la génération de nos enfants. Il nous apparaît clairement que le succès commercial n’est pas le critère prédominant pour juger une œuvre. Il est vrai que notre époque nous offre des opportunités magnifiques. Mais le développement d’internet, et plus précisément Google, est bénéfique pour celui qui sait ce qu’il cherche parce qu’il l’a appris par ailleurs : l’historien Jean-Noël Jeanneney souhaite que nous permettions aux jeunes de penser Léonard après le mot Vinci et pas seulement le Da Vinci Code !
Que voyons-nous au fil de ces photos ? Que les militants, les professionnels, les politiques, les spectateurs, sont des « passeurs ». Ils font la médiation entre la scène et les plus intimidés d’entre nous. C’est ce que nous nous efforçons de faire, ici, ensemble.

 

Bien amicalement
Isabelle Royer
Présidente

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...