Apéro des spectateurs du 20 octobre 2018

Apéritif des spectateurs

Il a eu lieu samedi 20 octobre au café du Sirius où nous avons été très gentiment accueillis. Jus d’ananas en guise de Mojito mais un peu de sobriété ne nuit pas !

 

Nous étions sept, Christine, Jean-Pierre, Marianne, Philippe, Agnès, Sylvette et moi.

Nous avons évoqué :

  • Dans l’église de l’abbaye de Graville, le concert du trio vocal et féminin « Les élancées », le samedi 13 octobre, un beau chant médiéval laissant une large place à l’improvisation.
  • Au THV le 7 octobre , un concert intitulé « Folk » qui a lancé la saison de « Résonances » au Havre. Une pianiste et une violoniste y ont interprété des œuvres s’inspirant de traditions populaires.
  • Au Volcan, le spectacle d’ouverture de la nouvelle saison : « Casse-Noisette » interprété par le Ballet du Grand Théâtre de Genève, de très grande envergure, dans une chorégraphie moderne, pour un spectacle grandiose.
  • Ce samedi soir même, au Bastringue, la reprise de « Pour un oui ou pour un non », un texte de Nathalie Sarraute, vu lors du festival « Estuaire en scène ». Deux très bons acteurs, au jeu d’une grande justesse. Compagnie « Coups de théâtre ».
  • Dans le superbe cadre de Giverny, et ce jusqu’au 4 novembre, la lumineuse exposition dédiée à Henri-Edmond Cross, peintre pointilliste : « Peindre le bonheur ». A noter que plusieurs dessins et esquisses appartiennent au MUMA.
  • L’exposition de photos de l’artiste danoise Trine Sondergaard, « Still », actuellement au MUMA. Avis partagés…Très belle ( surtout les photos d’intérieurs déserts et d’enfilades de portes) ou trop froide, absence d’émotion…Nous avons jusqu’au 27 janvier pour aller nous faire notre propre idée !
  • Au THV le 17 octobre, la Camerata du Conservatoire a présenté des chansons écrites par Romain Didier (qui fut élève de Francis Lemarque) et Gil Chovet, à la demande de Patrick Bacot. « Je t’écrirai du Havre » était un concert de bonne variété, la soirée était légère et agréable !
  • « La semaine bleue » organisée par le CCAS. Le groupe théâtre du CCAS y a présenté une pièce de Jean-Michel Ribes, « Installation », au Petit Théâtre, le 17 octobre. La pièce qui est une sorte de satire de l’art contemporain était jouée par vingt comédiens amateurs et a semble-t-il beaucoup ennuyé le public de « seniors » qui l’a trouvée trop intellectuelle. Peut-être aurait-il fallu auparavant l’introduire, l’expliquer en amont, l’approche de l’art abstrait n’étant pas une évidence ? En deuxième partie de soirée, un spectacle présenté par des enfants et reprenant des contes traditionnels a par contre énormément plu, bien que Sylvette y ait trouvé beaucoup de clichés…

Nous en profitons pour évoquer l’exposition Marcel Duchamp actuellement à l’Ecole d’art du Havre, jusqu’au 14 décembre… Le travail de Street art actuellement en cours à l’escalier Montmorency, travail mené par l’artiste Miguel Do Amaral Coutinho et les habitants du quartier Massillon. Et l’exposition dédiée à l’espace Vuitton au pionnier du Street art, JM Basquiat, connu pour sa lutte dans la cause des Noirs, son « expressionnisme revendicatif » et sa façon d’exploser les codes. Jusqu’au 14 janvier.

  • Côté cinéma : « L’amour flou » de et avec Romane Bohringer et Philippe Rebbot jouant leurs propres rôles. Une « comédie » très drôle, tendre et fine, une réflexion sur le couple, la famille, la fin de l’amour…

« I feel good », tourné dans une communauté Emmaüs. Deux acteurs professionnels qui en font un peu trop et d’enthousiasmants intermèdes musicaux par des membres de la communauté, ou comment jouer de la batterie sur une machine à laver !

« Nos batailles », qui a déçu. Trop de beaux sentiments, assez creux, peu crédible. Mais Romain Duris joue bien…

« A star is born », avec Lady Gaga, apprécié des ados.

A venir, et à voir certainement : Le beau film polonais en noir et blanc, « Cold war », salué à Cannes et bientôt au Sirius. Et le mois du film documentaire en novembre et dans divers lieux de la ville, CEM, MUMA, Studio, médiathèque etc… Nous notons au passage qu’il est intéressant lors de nos apéros de ne pas parler seulement de spectacles et manifestations culturelles qui ont eu lieu mais aussi de ceux qui sont à venir et probablement intéressants…

  • Nous avons parlé livres et écrivains également. Du dernier roman de Serge Joncour, « Chien-loup », avec l’évocation d’une nature sauvage et charnelle très prenante. De George Sand et du beau domaine de Nohant dans le Berry auquel Michelle Perrot consacre son dernier ouvrage… Et de la nouvelle librairie indépendante ouverte récemment rue Paul Doumer par Caroline Jacquot, « Au fil des pages » !
  • Agnès, qui n’avait pas aimé le spectacle pour enfants « Dans ton cœur » programmé par le festival Ad Hoc et dont elle avait vu une répétition à la forêt de Montgeon, le jugeant violent, vulgaire, trop long et inadapté à son public, a reçu une réponse à son courrier adressé à Jean-François Driant. Celui-ci la remercie d’avoir fait part de ses observations et engage tous les spectateurs à le faire…A être « spect’acteurs » en somme…

 

Pour conclure, nous rappelons à nos adhérents qu’ils peuvent retrouver la rubrique des spectateurs en écho à notre apéritif sur le site de Ouest Track radio, dans l’émission Viva Culture. Celle du 28 octobre évoquera entre autre l’exposition de Cross à Giverny, « Peindre le bonheur ».

Notre prochain apéritif aura lieu le 20 novembre à 18 heures au bar du Sonic, 77 avenue du 329ème. Pour ceux qui le souhaitent, il sera précédé à 17h d’une visite des nouveaux locaux du CEM ! A bientôt !

 

Véronique Garrigou

       

Ajouter un commentaire

Recherche

 

Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Journal MCH
Le journal de l'association...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...