Apéro des spectateurs du 20 mars 2018 au Monte-Cristo

C’était un petit apéro de printemps mardi, agréable et sympathique. Comme on n’était que 4 (Isabelle, Liliane, Sylvette et moi) on a pris le temps de bavarder.

Sylvette était curieuse de savoir ce qu’on avait pensé de sa soirée aux Yeux d’Elsa consacrée au Printemps des poètes. Liliane qui aime beaucoup cet endroit pour l’ambiance chaleureuse des rencontres nous a fait regretter de ne pas y avoir assisté ! « Un moment pour quatre poètes vivants » célèbre les textes de poètes havrais et laisse la place à la chanson (Hélène Furcaj, Erico). Sylvette propose d’ailleurs ce spectacle chez qui veut bien l’accueillir !

               ; ; Découvrez quelques exemples d’actions mises en œuvre dans l’académie de Nancy-Metz pour le #Printempsdespoetes @P_D_Poetes 
➡https://t.co/vxSHoBNhEk https://t.co/ztshzDqU7n

 On a repris l’Apéro là où on l’avait laissé en février : il fallait parler du Molière. Avis partagés à nouveau autour de « Monsieur de Pourceaugnac »! Excellent pour certains. Lugubre et incohérent pour d’autres. Décors sinistres, cruauté insupportable, gesticulations stupides, musique sans rapport avec les décors. Ah bon… ? C’est bien une comédie ballet pourtant ? Pour ridiculiser les limousins dont Molière voulait se venger, semble-t-il. La transposition dans les années 50 était pleine de piquant et rafraîchissait l’intrigue un peu grossière avec des comédiens énergiques qui s’amusaient sur scène et qui chantaient si bien. Bref, pas d’unisson une fois de plus autour de la table.

Le théâtre de Caen vient de proposer lui aussi un spectacle mêlant une évocation de la comédie-ballet de Molière et féérie théâtrale : « Amour et Psyché », mis en scène par Omar Porras. Pas de discussion cette fois, Isabelle étant la seule à l’avoir vu. Liliane a passé une bonne soirée au Poulailler en découvrant une pièce très drôle «On choisit pas sa famille » où les 15 rôles étaient tenus par 5 comédiens. Une prouesse !

On a vu aussi quelques bons films. Quelques bonnes comédies, «La Belle et la Belle », « Le retour du héros ». Melvil Poupaud contre Jean Dujardin ? Sandrine Kiberlain contre Mélanie Laurent ? Sinon les films intéressants et originaux ne manquent pas. On a parlé de « L’Apparition » avec un Vincent Lindon étonnant de sobriété (un froncement de sourcil et on est bouleversé) ou l’extraordinaire Daniel Day Lewis en couturier dévoré par la passion de créer dans « Phantom Thread ».

 La passion de créer ? C’est ce qui a permis au MoMA de constituer sa fabuleuse collection d’Art Moderne dont deux cents œuvres ont été présentées d’octobre à mars à la Fondation Vuitton à Paris. Une magnifique expo dans un lieu époustouflant ! (*)

Autre expo étonnante, celle de Hélène Delprat qui s’inspire beaucoup de la littérature, au Musée de Caen (interview d’Isabelle à retrouver dans le Viva Culture du 8 avril).

delprat1

Enfin on a parcouru l’agenda très chargé des jours à venir : inauguration du CEM du 23 au 25 mars, Festival du théâtre amateur « Estuaire en Scène » du 23 au 25 mars, Festival PiedNu sur les musiques actuelles jusqu’au 25 mars. Il va falloir choisir !

Ou attendre avril pour s’éloigner du Havre et passer toute la journée du 8 à Paluel avec Claude Monet. Pour clôre la journée, Agnès Desarthe lira pour Terres de Paroles « Deux remords de Claude Monet » en présence de l’auteur (invité à notre 8° Grande Conversation le 31 mai Michel Bernard).

Rendez-vous le 20 avril à 18h !

Christine

 (*) Pendant l’Apéro, on a beaucoup parlé de la circulation des informations culturelles qui échappent à certains. Tiago Rodrigues au Havre les 19 et 20 avril? Eh oui !

N’oubliez pas que nous animons « Viva Culture » sur Ouest Track.com une fois par semaine et que dans la Rubrique des spectateurs, je développe tous les 15 jours un sujet qui pourrait s’inviter à l’Apéro et que vous pouvez écouter en podcast.

– 18 mars : Les salons du livre, le Festival Terres de Paroles au Havre en avril.

– 4 mars : Exposition « Etre moderne à Paris ». La Fondation Vuitton.

– 17 septembre : « Deux remords de Claude Monet » Michel Bernard.delprat1

 

 

       

A propos de l'auteur

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Portrait fragmenté
George Sand, Aurore Dupin, fragments d’intimité Isabelle Krauss est George Sand. On connait la romancière auteure de plus de soixante-dix romans, cinquante volumes d’oeuvres diverses dont des nouvelles, des contes, des pièces de théâtre et des textes politiques. Aurore Dupin est devenue George Sand. A une époque où les femmes étaient sous la tutelle d’un
L’Histoire en chansons
Chat noir Ces comédiens, chanteurs, danseurs sont alertes, vifs, souvent drôles. Ils ont étudié précisément les documents, et composent une reconstitution historique. Ils nous invitent à pousser la porte d’un cabaret mythique Le Chat noir ouvert par Rodolphe Salis entre 1882 et 1897. Le créateur applique une nouvelle formule avec poètes, musiciens, chansonniers, peintres. Fantaisie,
Dieu est un chômeur de plus
Le CV de Dieu Le choix des comédiens est capital. C’est une lapalissade, mais si Dieu n’était pas interprété par JF. Balmer, la pièce de Jean-Louis Fournier n’aurait pas la même saveur.  On l’a vu au cinéma, à la télévision, au théâtre. Il a joué Louis XVI, Richard Wagner, Henry IV, Racine, Malesherbes, Georges Pompidou…C’est
Le comédien est un boxeur
L’effort d’être spectateur Pendant un long moment Pierre Notte a des gants de boxe : une sorte de Prométéo à la Rodrigo Garcia, mis en scène par François Berreur,  vu au Volcan, au Havre, il y a plusieurs années. Prométéo, le Titan qui a donné l’art aux hommes  : « Comme le boxeur, qui se relève
L’homme qui a des amis n’est pas un raté
La vie est belle On pourrait s’étonner qu’une compagnie adapte au théâtre le film La vie est belle de Franck Capra, avec James Stewart, d’après The greatest Gift, une nouvelle de Philip Van Doren Stern. Ce film d’après-guerre, 1946, est devenu un classique projeté à Noël, adoré par les américains et par les cinéphiles. La
Une rencontre
Une chambre en attendant Son fils est parti « faire le djihad ». Il a 20 ans. Depuis, son père dit qu’il est parti en voyage. Dans une chambre d’hôtel à la frontière turco-syrienne, il attend, son fils l’a appelé pour rentrer. Il est venu et il tourne en rond.               

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...