“Alter ego : une littérature de l’amitié”

Le Festival des littératures Le Goût des Autres écrira une nouvelle page de son histoire du 21 au 24 janvier 2016 au Havre. Sous le conseil littéraire de Maylis de Kerangal, cette 5e édition tentera un nouveau pari : parler d’’alterité en interrogeant un de ses sentiments les plus puissants : l’’amitié.

Partagée, trahie ou sublimée, l’’amitié est partout dans la littérature ; c’’est aussi le témoignage de notre histoire sociale et des mouvements géopolitiques du monde. L’’amitié serait à priori un havre de paix …et pourtant la littérature nous enseigne depuis les Grecs qu’’elle n’’est pas exempte de rivalité.

Que vous soyez assis, debout, allongés, le jour ou la nuit, à l’’heure de la sieste ou du brunch, la programmation rimera avec partage et découverte. De la fiction au documentaire, du cinéma à la musique, du jeune public aux professionnels du livre, toutes les écritures et tous les genres littéraires seront mis à l’’honneur.

En janvier 2016, Le Havre racontera son histoire des littératures de l’’amitié, portant un regard sur la perfection et l’imperfection de l’amitié par la création de deux grandes lectures pour deux hommages littéraires : Bouvard et Perruchet de Gutave Flaubert, texte de l’amitié parfaite, et Jules et Jim, d’Henry-Pierre Roché et françois Truffaut, texte de l’amitié imparfaite. 4 jours, 4 soirées, une Grande Nuit de 19 h à 5 h du matin, où Les trois mousquetaires seront réécrits, une quarantaine de rendez-vous, des découvertes et de surprises pour mettre, une fois de plus, la littérature dans tous ses états. Une édition à vivre entre “potes”.

4 jours, 4 soirées et Une Grande Nuit
pour mettre la littérature dans tous ses états ! Des rencontres artistiques, des mariages improbables, où naissent des créations uniques et insolites pour donner vie aux textes patrimoniaux et contemporains.
 
http://www.lehavre.fr/download/2015/avant_gout_2016.pdf
       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
7eme grande conversation – Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues, la ville transformée Le vendredi 13 avril prochain, l’association MCH recevra François Delaroziere, directeur artistique de la Cie la Machine. Il aura carte blanche, à la bibliothèque Oscar Niemeyer, à 18h 30. L’entrée sera libre. Il parlera de sa démarche, de sa collaboration avec les artistes, les techniciens et les décorateurs qui
10 MN CHRONIQUE – VIVACULTURE – sur Ouest Track.com, le dimanche à 11h
A retrouver sur notre site www.asso-maisondelaculture.fr dans Actualités / Rubrique des spectateurs 2017 14 mai : Une ville qui fait rêver le monde, exposition Los Angeles, à Lyon 28 mai : histoires de musées 11 juin : faire la fête, les 500 ans du Havre 25 juin : Une série culte : Le prisonnier. 09
Razzia, un film de Nabil Ayouch  Ou l’art de se tromper de colère.  1982. Un instituteur renonce à ce qui fait sa joie : enseigner aux enfants la beauté du monde. L’arabisation forcée exerce sa violence religieuse jusque dans ces superbes montagnes reculées de l’Atlas marocain, et les écoliers kabyles, magnifiquement filmés, n’y comprennent plus rien.
Apéro des spectateurs du 20 mars 2018 au Monte-Cristo
C’était un petit apéro de printemps mardi, agréable et sympathique. Comme on n’était que 4 (Isabelle, Liliane, Sylvette et moi) on a pris le temps de bavarder. Sylvette était curieuse de savoir ce qu’on avait pensé de sa soirée aux Yeux d’Elsa consacrée au Printemps des poètes. Liliane qui aime beaucoup cet endroit pour l’ambiance
7eme Grande conversation  -Carte blanche à François Delaroziere
L’art dans les rues – La ville transformée Carte blanche à François Delaroziere L’association MCH – Maison de la Culture du Havre, invite François Delaroziere, le vendredi 13 avril 2018, à 18h30, à la Bibliothèque Oscar Niemeyer, Le Havre, pour la 7e édition de la Grande Conversation. François Delaroziere, pendant son compagnonnage avec le Royal
PETIT RESUME DE L’ APERO DES SPECTATEURS DU 20/2/2018
Une pièce de théâtre : « Love and money » (THV : théâtre de l’Impossible)  Bien jouée ; pièce intéressante et mise en scène plaisante. Mais certaines personnes ont trouvé que les différentes phases de la pièce donnaient un aspect décousu et longuet, parfois. En fait, la pièce était conçue comme une  série de sketchs sur un même thème. Personnellement,

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...