24e Festival du Cinéma Russe à Honfleur : du 22 au 27 novembre 2016

Dans le programme du 24e Festival aura lieu une soirée exceptionnelle de théâtre, poésie et musique, le Vendredi 25 Novembre à 20h30.

Dans la première partie de cette soirée, le comédien Aleksei Guskov donnera des extraits de la pièce de Pouchkine, “Eugène Onéguine”. Ce spectacle a eu un énorme succès à Moscou ainsi que lors de tournées en Europe et aux Etats-Unis. La seconde partie comprendra de la poésie russe et des airs interprétés par le baryton Vladislav Kosarev, chanteur au répertoire très étendu, du lyrique à la variété.                                           Cette soirée sera ouverte, non seulement aux festivaliers, mais à tout public intéressé, au tarif de 10 euros. On peut déjà réserver :
par téléphone : 02 31 89 25 59
par mail : cinerusse.honfleur@orange.fr
par courrier : Festival du Cinéma Russe à Honfleur – BP 40072 – 14602 Honfleur cedex
ou à l’Accueil du Festival.

Les principaux événements du Festival ont lieu dans les Greniers à Sel (XVIIe siècle) situés rue de la Ville,  et également au Cinéma Henri-Jeanson (Cours des Fosses), à l’Auditorium de la Médiathèque, et dans les salles municipales

http://festival-honfleur.fr/festival-2016/films-2016/              http://festival-honfleur.fr/festival-2016/programme-2016/

Le Jury sera présidé par l’écrivain et réalisateur Frédéric Beigbeder.
Frédéric Beigbeder connaît bien la culture et le cinéma russes; il est un des écrivains français les plus édités en Russie.

Il vient de réaliser son deuxième film, “L’Idéal”, satire des diktats de la beauté et de la mode, dont une partie se passe en Russie. Parmi les acteurs, Aleksei Guskov, grand habitué du Festival du Cinéma Russe à Honfleur, interprète le rôle de l’oligarque Sacha Gorlov. Le film sort le 15 Juin.

       

A propos de l'auteur

Présidente de la MCH

Ajouter un commentaire

Rubrique des spectateurs

 
Depuis le 8 mars, le Musée d’Art Contemporain de Lyon, présente une gigantesque exposition sur deux étages, où les travaux de 34 artistes, des
  On peut aimer les musées silencieux et pouvoir arpenter leurs salles en compagnie paisible et recueillie. On peut aimer se sentir seul devant les œuvres,
L’échange est essentiel pour faire découvrir et aimer l’art aux publics qui n’y ont pas accès.
Amener La Joconde à Sevran, au milieu des HLM ? C’est l’un des buts de la Micro-Folie, un musée numérique implanté dans le quartier des Beaudottes en janvier 2017.
La meilleure façon de décrire le « jeune cosmopolite esthétique » que nous avons rencontré, c’est de dire qu’il est à l’aise partout.
Manga, pop coréenne, série islandaise… Grâce à Internet, les moins de trente ans s’approprient librement une culture désormais mondialisée. Ce qui enrichit leur identité, selon
Quoi qu’il entreprenne, Aurélien Bory place son évolution sous le signe des rencontres.
Aurélien Bory, à la tête de la Compagnie 111 depuis 2000, a dégagé un espace spectaculaire inédit entre cirque, danse, musique et théâtre, avec l’obsession de
Cirque Plume : “Nous avons conçu des spectacles populaires sans verser dans le niaiseux ni le commercial. “
Pour quelles raisons avez-vous décidé de mettre fin à l’aventure du Cirque Plume en annonçant votre dernier spectacle ? Cette création est le début d’une aventure, pas la

La MCH sur Facebook

 
Nos bons plans
sur notre sélection de spectacles ...
Coups de coeur
Les événements à ne pas manquer...
J'adhère à la MCH
Téléchargez le bulletin d'adhésion ...
Créer un profil
pour soumettre mes événements ...